Dégâts sur les plantes, des météores aux manufactures : De la rosée de miel (Stanhuf, 1578) aux gaz vénéneux (Candolle, 1832)

Résumé : Cette histoire longue, qui englobe la période moderne, de la fin du xvie siècle au milieu du xixe siècle, met en avant la permanence des représentations savantes d’une météorologie des maladies des plantes. On y reconnaît la présence des représentations populaires dans les savantes, notamment à travers les mots et les remèdes paysans. On y note aussi les modifications des modèles météorologiques pour s’adapter à la nouvelle physique ou à la chimie. Finalement ces modèles accusant les météores sont mis en échec par l’émergence des modèles micro-parasitaires qui relèguent la place de la météorologie à celle de conditions favorables. Ils ne sont cependant pas sans effets puisque les représentations, résultats, méthodes qui leur étaient liés sont finalement recyclés dans le cadre de l’émergence d’une climatologie chimique accusant les usines de nuire aux plantes. Entre les gaz vénéneux et la pluie acide du xixe siècle provennant des usines et la rosée mielleuse et l’humeur vénéneuse du xviie siècle retombant du ciel, il y a beaucoup, une longue histoire de la pensée et de l’expérimentation scientifique, et il y a peu, les mêmes explications faisant appel à des brouillards ou nuages nuisibles pour les plantes.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01289506
Contributor : Gilles Denis <>
Submitted on : Wednesday, March 16, 2016 - 6:31:23 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:33:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01289506, version 1

Collections

Citation

Gilles Denis. Dégâts sur les plantes, des météores aux manufactures : De la rosée de miel (Stanhuf, 1578) aux gaz vénéneux (Candolle, 1832). Thierry Belleguic et Anouchka Vasak. Ordre et désordre du monde - Enquête sur les météores, de la Renaissance à l'âge moderne, Hermann, pp.389-422, 2013, Collection Météos. ⟨hal-01289506⟩

Share

Metrics

Record views

68