Violences à l’école et origine sociale des élèves. Pour une réflexion épistémologique sur l’objet violence

Daniel Faggianelli 1 Cécile Carra 2, 3
1 RECIFES
RECIFES - Recherche en Éducation Compétences Interactions Formations Éthique Savoirs
Résumé : Pour les sociologues, la prévalence des violences en milieu scolaire pour les catégories populaires semble acquise. La corrélation est établie et est expliquée par des modèles causaux empruntant en priorité au champ de la déviance et aux recherches sur la classe ouvrière. Pourtant, les enquêtes de victimation à l'école élémentaire dressent une distribution sociale des violences à l'école décalée. L'écart victimaire entre écoliers de milieu populaire et écoliers des professions intermédiaires ou des classes supérieures apparaît moins net jusqu'à questionner sa réalité brute. Plus qu'à un simple réglage de l'appareil statistique, cette différence appelle à la réflexion sur la construction de l'objet violence.
Type de document :
Article dans une revue
IJVS International Journal on Violence and School, 2015, 15, pp.41-64. 〈http://www.ijvs.org/files/Revue-15/Faggianelli-Carra.pdf〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01249040
Contributeur : Cécile Carra <>
Soumis le : mardi 29 décembre 2015 - 21:43:33
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:49:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01249040, version 1

Collections

Citation

Daniel Faggianelli, Cécile Carra. Violences à l’école et origine sociale des élèves. Pour une réflexion épistémologique sur l’objet violence. IJVS International Journal on Violence and School, 2015, 15, pp.41-64. 〈http://www.ijvs.org/files/Revue-15/Faggianelli-Carra.pdf〉. 〈hal-01249040〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

204