Analyse des aires de rabattement des stations de transport en commun à l'aide de la désagrégation spatiale de flux de mobilité du recensement

Résumé : Nous proposons d'évaluer les aires de rabattement à l'aide des données du recensement de population décrivant les déplacements domicile-travail des actifs occupés. En l'état cette information est trop imprécise géographiquement pour traiter de la question des aires de rabattement. Nous proposons de désagréger les flux du recensement afin de disposer de données à une échelle suffisamment fine. Nous désagrégeons spatialement les lieux de résidence et de travail à l'intérieur des communes tout en préservant les contraintes socio-spatiales de localisation résidentielle expliquant l'organisation spatiale des déplacements domicile-travail. Ce traitement apporte des informations nouvelles qui permet de traiter la problématique des aires de rabattement à une échelle fine à l'aide de données librement accessibles.
Type de document :
Communication dans un congrès
Rencontres Theo Quant, May 2015, BESANCON, France. pp 227-230, 2015
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01217298
Contributeur : Ifsttar Cadic <>
Soumis le : lundi 19 octobre 2015 - 12:14:17
Dernière modification le : mercredi 11 avril 2018 - 12:10:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01217298, version 1

Collections

Citation

Cyril Pivano, Olivier Bonin, Jean-Paul Hubert. Analyse des aires de rabattement des stations de transport en commun à l'aide de la désagrégation spatiale de flux de mobilité du recensement. Rencontres Theo Quant, May 2015, BESANCON, France. pp 227-230, 2015. 〈hal-01217298〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

310