Pour une sociologie politique des émeutes en France

Abstract : Le phénomène des émeutes urbaines est réapparu en France à la fin des années 1970, il s’est enraciné dans les années 1990 et il a connu en 2005 une généralisation inédite. Il se poursuit localement depuis cette date. Sauf exception, il est toujours déclenché par la mort de jeunes hommes en relation avec une opération de police. Cet article propose une synthèse des recherches menées en France ces dernières années et s’efforce de tracer un cadre d’interprétation global de ce phénomène en articulant ses dimensions économiques, sociales et politiques. Il insiste sur les processus de ghettoïsation, sur les défaillances de la régulation étatique et sur l’absence de représentation politique des habitants des quartiers pauvres. Il analyse finalement les émeutes comme une « forme élémentaire de la contestation politique ».
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01170261
Contributor : Laurent Mucchielli <>
Submitted on : Wednesday, July 1, 2015 - 11:24:25 AM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 2:24:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01170261, version 1

Collections

Citation

Laurent Mucchielli. Pour une sociologie politique des émeutes en France. Universitad del Rosario de Bogota , 2011, http://revistas.urosario.edu.co/index.php/desafios/article/viewFile/1807/1610. ⟨hal-01170261⟩

Share

Metrics

Record views

130