Contribution de la future ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux au développement des réseaux des villes, une évaluation par le potentiel de contact

Résumé : Cette contribution vise à présenter et mettre en œuvre un indicateur appelé potentiel de contact sur un ensemble de villes concernées par l’ouverture en 2017 de la ligne ferroviaire nouvelle Tours-Bordeaux. Deux apports sont présentés, l'un de nature méthodologique, l'autre de nature empirique. D’abord sur le plan méthodologique cette contribution apporte, suite à plusieurs contributions menées dans le cadre de l’analyse de l’aménagement du territoire européen, une nouvelle analyse des relations entre villes et transport sous l’angle du potentiel de contact. D’autre part on lève ici un obstacle fort de ce type d’approche qui est la construction d’une offre horaire future réaliste dans le but d’évaluer les effets d’une nouvelle offre de transport liée à l’ouverture d’une nouvelle infrastructure. En effet autant il est facile de modifier un meilleur temps de transport qui représente une valeur unique qui marque l'amélioration d'une liaison intercités par une ligne ferroviaire à grande vitesse, autant il est compliqué de construire une offre horaire complète avec l'ensemble des circulations dans les deux sens et leur calage horaire. Nous avons réalisé cette seconde option en utilisant des outils développés ad-hoc qui représentent l'offre horaire d'une manière similaire à la représentation produite par les fiches horaires des opérateurs de transport. Cette approche permet de modifier des circulations existantes sur le nouveau tracé et de répercuter la réduction des temps de trajet sur les parcours qui se prolongent au-delà, ce qui constitue une des particularités du système du TGV français. Ainsi il devient possible de construire une offre réaliste, et de l'injecter dans une base de données complète simulant une situation future. Sur le plan empirique cette simulation de l'effet sur le potentiel de contact nous apporte des éléments d'analyse pour certains attendus, pour d'autres inattendus. Ainsi sans surprise les principales villes bénéficiaires de la nouvelle offre sont situées sur le tracé de la ligne et lui sont directement reliées. Or un des intérêts de cette approche réside dans la possibilité de discuter de la performance de l’infrastructure, sans jugement a priori de celle-ci, sur la base de l’analyse du service proposé. On aurait pu penser que la ligne nouvelle viendrait renforcer des relations tangentielles dans l’ouest français par exemple entre Bordeaux et Nantes ; or ce n’est pas le cas. Des relations s’écartant de l’axe Paris-Bordeaux émergent, mais elles s’inscrivent au-delà de l’Île-de-France en prolongement sur les infrastructures à grande vitesse, vers les branches nord et est. Ainsi l’évolution du potentiel de contact produit en grande majorité des améliorations ou de nouvelles relations possibles à la journée qui prennent appui sur le réseau du TGV dans son ensemble, vers le nord et l'est, au-delà de Paris. Les améliorations en prolongement sur le réseau classique sont de bien moindre ampleur, et donc les relations tangentielles le long de la façade atlantique ne bénéficient pas autant qu'on aurait pu le penser de cette nouvelle offre.
Type de document :
Article dans une revue
Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Géographie-cités, 2018, 〈http://journals.openedition.org/cybergeo/29365〉. 〈10.4000/cybergeo.29365 〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01163644
Contributeur : Alain L'Hostis <>
Soumis le : mardi 16 juin 2015 - 12:33:40
Dernière modification le : lundi 15 octobre 2018 - 10:49:27

Fichiers

2014_contact_v04_auteurs.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Alain L'Hostis, Thomas Leysens, Liu Liu. Contribution de la future ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux au développement des réseaux des villes, une évaluation par le potentiel de contact. Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Géographie-cités, 2018, 〈http://journals.openedition.org/cybergeo/29365〉. 〈10.4000/cybergeo.29365 〉. 〈hal-01163644〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

389

Téléchargements de fichiers

1035