Les forêts du Val de Loire : Maillon dans la construction d’un paysage emblématique. Le cas de Bréhémont en Indre et Loire

Résumé : Depuis 2000, date de l’inscription UNESCO au titre des paysages culturels, on assiste dans le Val de Loire à une mise en avant des qualités paysagères de la Loire qui de fleuve « royal » est devenu fleuve « sauvage ». Dans ce dessein, l’arbre, qui a toujours occupé une place importante dans le paysage ligérien (peinture, littérature, etc.), gagne de l’importance car considéré comme élément de naturalité. Cette composante végétale est très souvent associée aux îles de la Loire, aux berges. Pourtant, à l’échelle de la vallée, l’emprise spatiale des formations ligneuses est faible comparée à celle des terres agricoles ou de l’urbanisation, et encore plus quand on se rapproche des principaux centre urbains du Val de Loire. Partant de ce constat, nous avons cherché d’une part à comprendre les relations actuelles qui se nouent entre Paysage et Forêt et d’autre part, à saisir leurs dynamiques. Après avoir caractérisé dans un premier temps les représentations contemporaines du paysage ligérien puis les types de formations végétales de la vallée de la Loire à l’échelle du département d’Indre-et-Loire, nous analyserons la situation à l’échelle d’une commune, Bréhémont. Du fait qu’elle se trouve en zone inondable, cette commune rurale a la particularité de n’avoir aucune possibilité d’extension urbaine. La stratégie de développement récemment adoptée est le recourt à des activités touristiques qui s’appuient sur l’identité et la diversité paysagère ligérienne. En s’intéressant à la dynamique des formations boisées du secteur depuis les années 1950, en particulier les peupleraies et la forêt alluviale du lit endigué, nous montrerons comment l’évolution des pratiques, liées principalement à l’agriculture, a entraîné une modification des boisements sur l’ensemble du site et comment plus récemment le développement d’activités touristiques a influé sur les dynamiques de la couverture boisée communale. Il en ressort que la volonté de créer ou d’agir pour la préservation d’un paysage en accord avec le fleuve « sauvage », chargé d’histoire, a contribué à modifier la couverture ligneuse jusqu’à aboutir, dans certains secteurs, à une fermeture du paysage. Est-ce le début d’un nouveau cycle qui associe usages agricoles, sylvicoles et touristiques?
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01144464
Contributor : Jean-Louis Yengué <>
Submitted on : Tuesday, April 21, 2015 - 4:44:51 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 4:42:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01144464, version 1

Collections

Citation

Sylvie Servain-Courant, Jean-Louis Yengué, Dominique Andrieu. Les forêts du Val de Loire : Maillon dans la construction d’un paysage emblématique. Le cas de Bréhémont en Indre et Loire. Forêt et paysage, Groupe d'histoire des forêts françaises, Sep 2009, Besançon, France. ⟨hal-01144464⟩

Share

Metrics

Record views

267