Traductologie de corpus et qualité : étude de cas

Résumé : L'objectif de cet article est de proposer une réflexion sur le rôle que pourraient jouer les études menées dans le cadre des corpus-based translation studies (e.g. travaux de Johansson, Baker, Laviosa, Olohan, Xiao), que l'on pourrait traduire par traductologie de corpus [Loock, R. (2012a)], dans l'évaluation de la qualité des traductions, en particulier dans le monde universitaire. En effet, depuis les années 1990, et sous l'influence de Mona Baker, de nombreuses études ont montré qu'il existait des différences importantes entre langue originale et langue traduite, faisant ainsi écho aux notions d'interlangue [Selinker, L. (1972)] ou de troisième code [Frawley, W. (1984)]. Si l'interprétation dominante dans la littérature est une interprétation en termes d'universaux de traductions tels que définis dans les travaux de Baker, d'autres en revanche voient en ces différences un résidu de l'activité traduisante (translationese) qu'il conviendrait de réduire au maximum afin de respecter une contrainte dite d'usage [Loock, R. (2010)]. En nous appuyant d'une part sur des résultats obtenus par ailleurs au moyen de l'exploitation de corpus électroniques comparables sur des différences inter-/intra-langagières spécifiques pour l'anglais et le français, et d'autre part sur des travaux de traduction réalisés par des étudiants, nous essaierons de mettre au jour l'existence d'un lien entre la sur-/sous-représentation de phénomènes linguistiques donnés en langue traduite par rapport à la " norme " attendue en langue originale et la qualité globale des traductions analysées et évaluées de façon indépendante par d'autres évaluateurs. L'étude de cas que nous proposons ici concerne les adverbes dérivés à partir d'adjectifs (adverbes en -ly vs. adverbes en -ment). Il s'agit de voir dans quelle mesure il serait possible d'exploiter de façon pédagogique les résultats obtenus dans le cadre de travaux de recherche, tout en proposant des critères objectifs d'évaluation de la qualité des traductions, sujet extrêmement complexe et difficile à définir du fait de la subjectivité et de l'hétérogénéité des pratiques, en dépit du développement de la recherche dans ce domaine (e.g. travaux de House).
Type de document :
Communication dans un congrès
Tralogy II, Jan 2013, Paris, France. pp.Session 5, 2014
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01011585
Contributeur : Rudy Loock <>
Soumis le : mardi 24 juin 2014 - 10:39:22
Dernière modification le : jeudi 29 novembre 2018 - 01:11:39

Identifiants

  • HAL Id : hal-01011585, version 1

Collections

Citation

Rudy Loock, Oster Corinne, Mickael Mariaule. Traductologie de corpus et qualité : étude de cas. Tralogy II, Jan 2013, Paris, France. pp.Session 5, 2014. 〈hal-01011585〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

227