"Être aux anges", "Sortir de ses gonds"... Comment les langues traduisent-elles des états émotionnels ?

Résumé : Le linguiste, par les descriptions qu'il propose, peut répondre aux attentes économiques et technologiques de la traduction automatique. Nous le démontrerons par le contenu même de notre contribution : l'étude des expressions figées dénotant des états émotionnels telles que "être aux anges", "sortir de ses gonds"... et leur traduction en anglais et en espagnol. L'évaluation de logiciels de traduction automatique révèlera que la technologie ne peut être compétitive si elle ne tient pas compte des études descriptives réalisées par les linguistes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Olof Eriksson. Langues et Textes en contraste, Journées franco-suédoises de linguistique, Sep 2009, Växjö, Suède. Sens public, pp.253-269, 2010, Les Cahiers 13-14
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00980330
Contributeur : Céline Vaguer <>
Soumis le : jeudi 17 avril 2014 - 17:10:54
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:04
Document(s) archivé(s) le : lundi 10 avril 2017 - 15:06:55

Fichier

Vaguer_Etre-aux-anges_suede_20...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00980330, version 1

Collections

Citation

Céline Vaguer. "Être aux anges", "Sortir de ses gonds"... Comment les langues traduisent-elles des états émotionnels ?. Olof Eriksson. Langues et Textes en contraste, Journées franco-suédoises de linguistique, Sep 2009, Växjö, Suède. Sens public, pp.253-269, 2010, Les Cahiers 13-14. 〈hal-00980330〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

187

Téléchargements de fichiers

337