Georges Rayet première partie : de la météorologie imposée à l'astronomie choisie

J. De La Noe 1
1 FORMATION STELLAIRE 2014
L3AB - Laboratoire d'astrodynamique, d'astrophysique et d'aéronomie de bordeaux, OASU - Observatoire aquitain des sciences de l'univers, LAB - Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux [Pessac], Université Sciences et Technologies - Bordeaux 1
Résumé : Dans la continuité de l'intérêt pour les sciences du siècle des Lumières, le XIXe siècle se caractérise par un développement scientifique considérable. Malgré les multiples changements politiques du siècle : l'avènement de l'empire, la restauration, la Monarchie de Juillet puis le second empire et la IIIe république. La plupart des sciences ont vécu un tel essor grâce à de brillants universitaires et professeurs des grandes écoles fondées à l'époque napoléonienne.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00944099
Contributeur : Marie-Paule Pomies <>
Soumis le : lundi 10 février 2014 - 10:29:17
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 15:25:58

Identifiants

  • HAL Id : hal-00944099, version 1

Collections

Citation

J. De La Noe. Georges Rayet première partie : de la météorologie imposée à l'astronomie choisie. revue L'Astronomie - n° 69 - Février 2014. 2014, pp.42-48. <hal-00944099>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

158