Classer, penser, contrôler.

Vincent Liquète 1, * Susan Kovacs 2
* Auteur correspondant
1 COGNITIQUE
IMS - Laboratoire de l'intégration, du matériau au système
Résumé : Catégoriser, classer, déclasser, classifier : les activités de mise en ordre du monde impliquent l'exercice d'un pouvoir intellectuel et politique. Ainsi, imposer un classement,ou s'en servir, c'est hiérarchiser les phénomènes et les êtres selon des logiques d'acteurs et d'institutions, des idéologies, des cadres normatifs. Les outils de classement et de classification, qui prennent des formes diverses (telle édition de la Dewey, telle page de résultats d'une recherche Google, tel palmarès des grandes écoles publié dans la presse, ou encore tel parcours muséal) matérialisent un ensemble de valeurs et de stratégies, les mettent en circulation, les naturalisent. À l'époque actuelle des " big data ", ces hiérarchisations et classements, générés par des algorithmes ou soutenus par des normes et des standards techniques internationaux, s'ils déshumanisent les opérations d'ordonnancement, n'en forgent pas moins des rapports de force et jouent un rôle de plus en plus visible dans le monde politique et social.
Type de document :
Article dans une revue
Hermès, La Revue- Cognition, communication, politique, CNRS-Editions, 2013, pp.9-15
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00927438
Contributeur : Nelly Troadec <>
Soumis le : lundi 13 janvier 2014 - 10:06:25
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 14:18:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-00927438, version 1

Citation

Vincent Liquète, Susan Kovacs. Classer, penser, contrôler.. Hermès, La Revue- Cognition, communication, politique, CNRS-Editions, 2013, pp.9-15. 〈hal-00927438〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

282