Ellipse et coordination dans les grammaires de type logique

Résumé : Les grammaires catégorielles (Lambek, Steedmann, Moortgat, Morrill) font partie d'un paradigme d'analyse des langues naturelles dit 'logiques sous-structurelles', i.e. logiques sensibles à la quantité et l'ordre des ressources disponibles. Elles ont théoriquement la souplesse pour gérer la manière dont nous utilisons cognitivement les ressources. Ces logiques bi-directionnelles ont accordé une grande importance à la non-commutativité des ressources (voire parfois à la non-associativité), confondant ainsi les deux niveaux de la grammaire, qualifiés de tectogrammatique (syntaxe abstraite) et phénogrammatique (forme phonologique) par Curry (1961). Ces logiques relativement rigides ne sont pas idéales pour traiter les phénomènes non linéaires et/ou non périphériques tels l'ellipse et la coordination. Plusieurs auteurs (Oehrle, Muskens) ont proposé d'en revenir à des systèmes commutatifs afin de pallier à la rigidité des systèmes bi-directionnels : le fardeau de l'ordre des mots est ainsi délégué au niveau proprement " phonologique ", tandis que l'agencement des catégories reste bien l'objet d'une logique. C'est dans cette orientation que nous nous situons ici.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00869663
Contributor : Maxime Amblard <>
Submitted on : Friday, October 4, 2013 - 3:09:24 PM
Last modification on : Tuesday, December 18, 2018 - 4:38:01 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, January 6, 2014 - 10:11:33 AM

File

amblardanounlecomtejsm06HAL.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00869663, version 1

Citation

Maxime Amblard, Houda Anoun, Alain Lecomte. Ellipse et coordination dans les grammaires de type logique. Journées de Sémantique et Modélisation, Mar 2006, Bordeaux, France. pp.13--15. ⟨hal-00869663⟩

Share

Metrics

Record views

354

Files downloads

179