La machine α : modèle générique pour les algorithmes naturels

Résumé : Jusqu'ici, suite aux travaux de A.M.Turing [Turing, 1936], les algorithmes ont été vus comme l'abstraction à partir de laquelle on pouvait écrire des programmes pour des ordinateurs dont le principe était lui-même issu du concept théorique de machine de Turing. Nous partons ici du constat que les algorithmes naturels ou plutôt les algorithmes de la nature, massivement parallèles, autoadaptatifs et auto reproductibles, dont on ne sait pas comment ils fonctionnent réellement, ni pourquoi, ne sont pas aisément spécifiés par le modèle théorique actuel de Machine de Turing Universelle, ou de Calculateur Universel ; en particulier les aspects de communications, de règles évolutives, d' événements aléatoires, à l'image du code génétique, ne sont pris en compte que par ajout d'artifices à la théorie. Nous nous proposons ici de montrer comment aborder ces problèmes en repensant le modèle théorique. Nous proposerons un modèle d'algorithme, appelé ici machine-α qui contient et généralise les modèles existants.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
19 pages. 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00814812
Contributeur : Ivan Lavallée <>
Soumis le : jeudi 18 avril 2013 - 23:32:26
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 01:04:41
Document(s) archivé(s) le : lundi 3 avril 2017 - 23:22:38

Fichiers

AlgosBiologiques.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00814812, version 2
  • ARXIV : 1304.5604

Collections

Citation

Marc Bui, Michel Lamure, Ivan Lavallee. La machine α : modèle générique pour les algorithmes naturels. 19 pages. 2013. 〈hal-00814812v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

232

Téléchargements de fichiers

269