Vidéographie territoriale

Résumé : En abordant la possibilité d'intégrer directement le film à la démarche professionnelle de l'urbaniste ou du paysagiste, ce texte interroge la capacité et la pertinence opérationnelle de la vidéo dans des productions s'intéressant aux phénomènes d'ambiance. L'auteur a expérimenté sur le terrain différents outils vidéographiques de représentation du territoire que ce soit dans le champ de l'art contemporain, dans celui d'une perspective de projet et ou dans le cadre d'une étude urbaine. Par le recours au compositing, procédé cinématographique de manipulation d'images, l'auteur explique comment la vidéo peut s'adapter aux contraintes de production du projet urbain tout en apportant une analyse sensible du mouvement et une approche qualitative du territoire prenant en compte les pratiques, les expériences et les usages. L'image-composée peut alors être envisagée comme un outil de représentation pour l'aménageur afin de comparer, confronter ou interroger les différentes temporalités constitutives du paysage abordé. Cette vidéographie descriptive permettrait d'analyser sur un registre sensible les phénomènes d'ambiance.
Type de document :
Article dans une revue
Les Carnets du paysage, Actes Sud/ENSP, 2012, Rubrique "Varia", p.212-229
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00780739
Contributeur : Guillaume Meigneux <>
Soumis le : jeudi 24 janvier 2013 - 17:02:30
Dernière modification le : lundi 25 février 2019 - 10:48:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 25 avril 2013 - 03:55:33

Fichier

Meigneux_mep_01.08.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00780739, version 1

Collections

Citation

Guillaume Meigneux. Vidéographie territoriale. Les Carnets du paysage, Actes Sud/ENSP, 2012, Rubrique "Varia", p.212-229. 〈hal-00780739〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

874

Téléchargements de fichiers

180