Stabilisation par retour de pseudo-état des systèmes non entiers commensurables

Résumé : Ce papier traite du problème de stabilisation par retour de pseudo-état des systèmes non entiers commensurables. Le formalisme des Inégalités Matricielles Linéaires (LMI) est utilisé pour tester l'appartenance des valeurs propres de la matrice dynamique au domaine de stabilité du système non entier. Après avoir traité le cas où l'ordre non entier est supérieur à 1, l'accent est mis sur le cas 0 < alpha < 1 correspondant à un domaine de stabilité non convexe. Dans ce cas, les conditions LMI de stabilité existantes ne peuvent être utilisées en synthèse. Une nouvelle condition LMI d'analyse est donc proposée et utilisée pour obtenir une condition nécessaire et suffisante pour la synthèse de correcteurs stabilisants. Cette condition est ensuite étendue au problème de stabilisation robuste d'un système non entier polytopique. L'efficacité de ces méthodes est enfin évaluée sur le problème de stabilisation d'un pendule inversé.
Type de document :
Communication dans un congrès
Conférence Internationale Francophone d'Automatique 2010 (CIFA 2010), Jun 2010, Nancy, France. 2010
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00531784
Contributeur : Christophe Farges <>
Soumis le : mercredi 3 novembre 2010 - 18:19:52
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-00531784, version 1

Citation

Christophe Farges, Jocelyn Sabatier, Mathieu Moze. Stabilisation par retour de pseudo-état des systèmes non entiers commensurables. Conférence Internationale Francophone d'Automatique 2010 (CIFA 2010), Jun 2010, Nancy, France. 2010. 〈hal-00531784〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

173