La centralisation de l'offre de sécurité en France : efficacité économique versus efficacité politique

Résumé : Cet article propose d'expliquer le démantèlement progressif des ordres privés qui géraient la sécurité intérieure au Moyen-âge et l'avènement d'un quasi monopole d'État de la sécurité. La première partie de l'article discute de la thèse néo-institutionnaliste. Dans cette perspective la centralisation s'explique par la défaillance des ordres privés et la plus grande efficacité des ordres centralisés pour gérer et produire de la sécurité. La seconde partie critique cette thèse de l'efficacité économique et propose une explication alternative fondée sur l'efficacité politique de la centralisation. Le démantèlement des ordres privés n'a pas débouché sur un marché de la sécurité parce que l'Etat n'y avait pas intérêt. Il avait même besoin de renouveler sa légitimité en proposant aux individus de sécuriser leur bien et leur personne.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [36 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00270737
Contributor : François Facchini <>
Submitted on : Monday, April 7, 2008 - 12:38:58 PM
Last modification on : Sunday, January 19, 2020 - 6:38:23 PM
Long-term archiving on: Tuesday, June 28, 2011 - 11:24:09 AM

Files

securiteOHFF1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00270737, version 1

Collections

Citation

François Facchini, Olivier Hassid. La centralisation de l'offre de sécurité en France : efficacité économique versus efficacité politique. Colloque international francophone, La police et les citoyens, Ecole Nationale de police du Québec, 2005, Nicolet, France. ⟨hal-00270737⟩

Share

Metrics

Record views

225

Files downloads

577