Encastrements et découplages dans les relations science – industrie

Résumé : L'étude de 130 cas de collaborations entre des laboratoires du CNRS et des entreprises permet d'analyser l'encastrement des échanges entre organisations dans les réseaux de relations individuelles. Elle montre que si les collaborations sont effectivement souvent initiées par des réseaux de relations individuelles, il existe plusieurs mécanismes, appelés dans ce texte processus de découplage, permettant aux organisations de s'affranchir de cet encastrement initial, à tel point que les collaborations ne gardent que peu de traces de leurs conditions de création dans leur contenu et leur déroulement. Par contre, le choix des partenaires et leur localisation sont tributaires de ce moment de genèse des échanges, ce qui explique le phénomène bien connu des effets de proximité spatiale.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00118441
Contributor : Michel Grossetti <>
Submitted on : Tuesday, December 5, 2006 - 12:25:56 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 3:48:43 PM
Long-term archiving on : Saturday, May 14, 2011 - 1:03:43 AM

Files

ARTMGMPB-court.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00118441, version 1

Collections

Citation

Michel Grossetti, Marie-Pierre Bes. Encastrements et découplages dans les relations science – industrie. Revue française de sociologie, Centre National de la Recherche Scientifique, 2001, 42, pp.327-355. ⟨hal-00118441⟩

Share

Metrics

Record views

393

Files downloads

373