Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Impact des facteurs de risque psychosociaux liés au travail sur la santé mentale : étude transversale sur la population active française

Oumou S. Daouda 1 Astrid Chevance 2 Gilbert Saporta 3 Raphaël Gaillard 4 Mounia Hocine 1
2 CRESS - U1153 - Equipe 5 : METHODS - Méthodes de l’évaluation thérapeutique des maladies chroniques
UPD5 - Université Paris Descartes - Paris 5, CRESS (U1153 / UMR_A_1125 / UMR_S_1153) - Centre de Recherche Épidémiologie et Statistique Sorbonne Paris Cité
3 CEDRIC - MSDMA - CEDRIC. Méthodes statistiques de data-mining et apprentissage
CEDRIC - Centre d'études et de recherche en informatique et communications
Abstract : Introduction Au cours des dernières décennies, le monde du travail a connu de profond changement (organisation du travail, charge de travail. La précarisation croissante des emplois ou encore l’augmentation actuelle des pressions au travail ne sont pas sans conséquences sur l’aggravation des problèmes de santé mentale au travail. Ces troubles mentaux peuvent être la source d'une productivité limitée, des congés maladie souvent longs et multiples, des retraites anticipées, de dépression ou même de suicides. Cependant, les facteurs de risques psychosociaux (FRPS) liés aux troubles mentaux sont mal connus chez les employés. Comprendre les facteurs qui contribuent à une altération de la santé mentale peut aider à élaborer des stratégies de prévention et d’intervention efficaces afin de lutter contre ces troubles sur le lieu de travail. L’objectif de cette étude est d’identifier les facteurs environnementaux et organisationnels ayant un impact sur la santé mentale des employés. Méthodes Le présent travail est basé sur une étude transversale réalisée en mars 2018 sur un échantillon de 3200 actifs représentatifs de la population active française. Le niveau de santé mentale est mesuré avec le questionnaire GHQ-28. Quarante-quatre FRPS liés à l'environnement et à l'organisation du lieu de travail ont été documentés. Cinquante facteurs individuels liés aux caractéristiques sociodémographiques, à l'hygiène de vie et aux conditions médicales ont également été recueillies. Une régression logistique sur les 44 FRPS a été effectué afin d'identifier ceux ayant un impact important sur la santé mentale. La régression est ajustée sur le sexe, l'âge, la durée du travail par semaine, le travail en week-end, le travail de nuit, le travail en heures décalées, la durée du trajet professionnel, les antécédents de chômage et de maladies chroniques. Résultats L’échantillon de l’étude est constitué de 49% de femmes, avec un âge moyen de 41,4 ans (écart-type de 11.1 ans). En se basant sur la littérature et sur la distribution du score GHQ-28 de l'échantillon, nous avons choisi un seuil de 24 pour identifier les cas psychiatriques potentiels. Plus d’une personne active sur cinq (22.2%, Intervalle de Confiance [IC95%] 20.6-24.0) souffre de détresse conduisant à un trouble mental au moment de l'étude. Les résultats ont montré la difficulté de concilier vie privée et vie professionnelle comme étant le facteur le plus associé aux troubles mentaux (OR = 1.97, IC95% 1.52-2.54, Exposition [E] 15%). Ensuite, le manque de support entre collègues (OR = 1.63, IC95% 1.29-2.06, E = 28%) et les exigences émotionnelles au travail (OR = 1.43, IC95% 1.13-1.79, E = 42%) sont également associés à une mauvaise santé mentale. Être effrayé dans l'exercice de son travail, craindre pour son avenir professionnel, ne pas être satisfait de la communication et des échanges au travail et faire un travail nécessitant de longues périodes de concentration intenses sont aussi des facteurs associés aux troubles mentaux. Conclusion Cette étude propose un premier regard sur les troubles de santé mentale des salariés français et confirme l'urgence de s’emparer de la question de la santé mentale sur le lieu de travail. Étant donné que corrélation n'implique pas causalité, une analyse de causalité devrait également être effectuée afin de déterminer les facteurs sur lesquels agir en priorité pour d'améliorer la santé mentale des employés.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547080
Contributor : Mounia N. Hocine <>
Submitted on : Friday, April 24, 2020 - 12:44:22 PM
Last modification on : Thursday, April 30, 2020 - 11:06:24 AM

File

posterToulouse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02547080, version 1

Citation

Oumou S. Daouda, Astrid Chevance, Gilbert Saporta, Raphaël Gaillard, Mounia Hocine. Impact des facteurs de risque psychosociaux liés au travail sur la santé mentale : étude transversale sur la population active française. Conférence Francophone d’Epidémiologie Clinique et Journées des statisticiens des Centres de Lutte Contre le Cancer, May 2019, Toulouse, France. ⟨hal-02547080⟩

Share

Metrics

Record views

174

Files downloads

86