Skip to Main content Skip to Navigation

L'acquisition de la distribution sémantique dans une L2. Evénements de placement : l'exemple du suédois

Résumé : Afin d'encoder la localisation dynamique, l'apprenant francophone du suédois L2 doit acquérir la sémantique complexe des verbes de placement (ställa « mettre debout », lägga « coucher », sätta « asseoir »), ainsi que l'organisation phrastique des informations spatiales, différente de celle du français. En effet, le français et le suédois appartiennent à deux typologies différentes, à savoir langue à cadrage verbal pour le français et langue à satellite pour le suédois (Talmy, 2000). Nos résultats (Hellerstedt, 2013) montrent une utilisation croissante de ces verbes avec un usage proche de celui de la langue cible par les apprenants avancés, tandis que l'organisation discursive semble être plus laborieuse à acquérir.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02496244
Contributor : Maria Hellerstedt <>
Submitted on : Monday, March 2, 2020 - 6:59:12 PM
Last modification on : Tuesday, March 3, 2020 - 1:22:31 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02496244, version 1

Collections

Citation

Maria Hellerstedt. L'acquisition de la distribution sémantique dans une L2. Evénements de placement : l'exemple du suédois. Trévisiol-Okamura, Pascale; Gobet, Stéphanie. Acquisition des langues. Approches comparatives et regards didactiques, PUR, pp.63-87, 2017. ⟨hal-02496244⟩

Share

Metrics

Record views

13