La pratique du remploi dans les sépultures mérovingiennes de Belgique. Entre recyclage, esthétique et symbolique

Résumé : Les sépultures constituent l'une des principales sources dont nous disposons pour approcher les populations mérovingiennes. La pratique de l' « inhumation habillée » veut que l'on enterre le mort avec ses plus beaux vêtements et qu'il soit accompagné de ses objets usuels ou précieux. Les femmes sont parées de leurs bijoux et les hommes équipés de leur armement. De la vaisselle en céramique, en verre ou en bronze et, plus rarement, des éléments de mobilier comme des coffres accompagnent souvent le défunt. On remarque parmi ce mobilier la présence d'innombrables petits objets en matériaux divers. Elle pourrait témoigner du désir de protéger leur propriétaire, les Mérovingiens paraissant attribuer des vertus particulières à diverses matières animales ou minérales comme l'ambre, le cristal de roche, le silex, le fer météorique, les bois de cervidés, les défenses de sangliers, les canines ou griffes d'ours, etc.. L'intérêt de ces pièces pour notre propos réside dans le fait qu'on les trouve parfois associées à des artéfacts, fragmentés ou non, empruntés aux cultures pré-, protohistoriques ou romaines.
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264452
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Wednesday, August 7, 2019 - 9:27:43 AM
Last modification on : Thursday, August 8, 2019 - 1:14:30 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_10 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264452, version 1

Collections

Citation

Constantin Pion. La pratique du remploi dans les sépultures mérovingiennes de Belgique. Entre recyclage, esthétique et symbolique. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2012, X, pp.47-55. ⟨hal-02264452⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

4