Dans le miroir d'Alice : temps des vestiges et mémoire du passé

Résumé : Dans la tradition occidentale, l'idée d'archéologie procède de la notion grecque d'archaiologia. Archaiologia : pour les Grecs, l'Archéologie se définit avant tout comme l'exposé des origines collectives. Alors que l'histoire a pour ambition de dire ce qui s'est passé, l'Archéologie a pour objet de montrer de quoi était fait le passé. Ou, pour le dire autrement : si l'histoire traite des événements, l'Archéologie s'occupe de la mémoire du passé. Ce sont là deux perspectives tout à fait différentes, bien qu'elles portent l'une et l'autre sur un même objet, à savoir le passé. Aussi, ce ne sont pas tant par leurs objectifs que par leurs matériaux que l'histoire et l'Archéologie divergent. Au contraire de l'histoire, qui s'érige en elle-même comme une démarche d'enquête particulière, l'Archéologie n'a d'existence que par les restes matériels à partir desquels elle doit construire un savoir. Les Romains ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, qui, au lieu d'archéologie, parlaient, eux, d'antiquités. Depuis les origines, en effet, l'Archéologie procède de la collection. Quel type de connaissance particulière peut alors prétendre constituer l'Archéologie ?
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264448
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Wednesday, August 7, 2019 - 9:24:58 AM
Last modification on : Saturday, August 10, 2019 - 1:14:53 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_10 ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264448, version 1

Citation

Olivier Laurent. Dans le miroir d'Alice : temps des vestiges et mémoire du passé. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2012, X, pp.19-21. ⟨hal-02264448⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

3