La perception des vestiges antérieurs à la période gallo-romaine au Moyen-Âge

Résumé : L'objet de notre étude est d'approcher la perception des structures mégalithiques pré-et protohistoriques durant le Moyen-Âge 1. C'est un lieu commun de dire que des vestiges préhistoriques ont marqué les territoires et les hommes qui y vécurent, c'est aussi une réalité difficile à démontrer. Que des menhirs, des dolmens ou des tumuli aient fait l'objet de réoccupations à l'époque médiévale est plus que probable, mais les cas où l'archéologue peut exploiter les traces de cette réoccupation sont plus rares. Si quelques fouilles récentes, comme celle de Porte-joie (cf. infra F. Carré), ont permis de cerner les modalités de réoccupations de certains sites, un brouillard entoure nombre de recherches antérieures, du fait d'interprétations mal étayées ou non vérifiables.
Complete list of metadatas

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264441
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Wednesday, August 7, 2019 - 9:13:05 AM
Last modification on : Thursday, August 8, 2019 - 1:15:46 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_10 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264441, version 1

Collections

Citation

Bruno Guillaume. La perception des vestiges antérieurs à la période gallo-romaine au Moyen-Âge. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2012, X, pp.29-34. ⟨hal-02264441⟩

Share

Metrics

Record views

9

Files downloads

3