Discuter la sûreté et sa démonstration : négocier ce qui fait preuve

Résumé : La gouvernance des risques met toujours davantage en jeu des relations contrôleur/contrôlé. Pour le grand public comme pour la littérature académique, ces relations sont réglées par des référentiels a priori et conduisent les acteurs à adopter des attitudes de conformation à ces référentiels. Dans cet article, nous développons une perspective originale centrée sur les pratiques des contrôleurs et contrôlés. Nous montrons ainsi qu’une part de leur travail implique de négocier ce qui fait preuve et que le doute est une composante de la gouvernance des risques.
Type de document :
Article dans une revue
Négociations, De Boeck Supérieur, 2018, 30 (2), pp.37-52. 〈10.3917/neg.030.0037〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01899046
Contributeur : Jérémy Eydieux <>
Soumis le : vendredi 19 octobre 2018 - 11:22:19
Dernière modification le : mardi 15 janvier 2019 - 11:50:34

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Jérémy Eydieux, Stéphanie Tillement, Benoît Journé. Discuter la sûreté et sa démonstration : négocier ce qui fait preuve. Négociations, De Boeck Supérieur, 2018, 30 (2), pp.37-52. 〈10.3917/neg.030.0037〉. 〈hal-01899046〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59