Reconnaissance au travail VS mépris et déni : reconnaître l'existence et l'évolution positive des salariés

Résumé : La reconnaissance est un concept complexe et polysémique. Des incompréhensions, tant au niveau théorique que dans l'application du concept, résident dans le fait que la reconnaissance ne s'oppose pas simplement à un type unique de non-reconnaissance. La recherche porte sur une étude de cas dans une entreprise de service du secteur de l'outillage industriel. Elle fait, en particulier, la synthèse de l'analyse lexicale de 2 179 ver-batims issus de 2 diagnostics représentant 195 entretiens ainsi que d'autres dispositifs d'observations. L'article vise à identifier deux types de non-reconnaissance : le mépris et le déni. Il illustre en quoi ces types de non-reconnaissance se rattachent à la perception du récepteur de ces actes et à l'interprétation qu'il donne aux intentions de l'émetteur des actes (ou de leur absence). Il amène à conceptualiser, en creux, deux formes de reconnaissance différentes : la reconnaissance de l'existence et la reconnaissance de l'évolution positive, qui permettent de mieux comprendre les attentes humaines ayant des impacts directs sur le champ de la performance sociale, notamment la santé men-tale des individus, et indirects sur la performance économique, conséquence des dégradations mentales et sociales liées aux relations entre individus.
Type de document :
Article dans une revue
Management & Sciences Sociales, Kedge Business School, 2018, Risque : débattre et surtout décider, pp.81-94
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01894941
Contributeur : Maria Giuseppina Bruna <>
Soumis le : samedi 13 octobre 2018 - 11:34:43
Dernière modification le : samedi 20 octobre 2018 - 01:17:59

Fichier

Reconnaissance au travail.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01894941, version 1

Citation

Alexis Roche. Reconnaissance au travail VS mépris et déni : reconnaître l'existence et l'évolution positive des salariés. Management & Sciences Sociales, Kedge Business School, 2018, Risque : débattre et surtout décider, pp.81-94. 〈hal-01894941〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31

Téléchargements de fichiers

18