Skip to Main content Skip to Navigation

L’anticorps (sportif) et le contre-pied (subversif). Biopolitique du corps antisportif dans la bande dessinée franco-belge. .

Résumé : Le corps des héros d’aventure de bande dessinée est le plus souvent sportif. Cependant, dans les bandes dessinées de gags notamment, il est d’autres héros, ou plutôt antihéros, dont le corps ne relève manifestement pas des canons du corps sportif. Ils s’y opposent même point par point. Cet article interroge ces corps dans une perspective sémiotique afin de comprendre ce qu’ils font et ce qu’ils sont au miroir du corps sportif. Afin également de montrer en quoi ils relèvent d’une logique de la subversion. Ce travail s’appuie sur un corpus de bandes dessinées franco-belges classiques (Gaston, Achille Talon, Iznogoud et Haroun El Poussah ou encore Astérix et Obélix), afin de montrer en quoi ces corps subvertissent l’activité sociale, le mode de vie bourgeois, la pratique sportive ou l’exercice du pouvoir. Cette subversion est politique, ou plutôt infrapolitique et relève peut-être d’une logique du biopolitique (remplacer par LE biopouvoir ? ou alors dire LA biopolitique) tel que l'entend Foucault.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01886861
Contributor : Anne-Sophie Chazaud <>
Submitted on : Wednesday, October 3, 2018 - 12:06:34 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 12:16:55 PM

Identifiers

Citation

Pascal Robert. L’anticorps (sportif) et le contre-pied (subversif). Biopolitique du corps antisportif dans la bande dessinée franco-belge. .. Loisir et Société / Society and Leisure, Taylor and Francis, 2018, ⟨10.1080/07053436.2018.1482671⟩. ⟨hal-01886861⟩

Share

Metrics

Record views

83