Un nouvel équilibre: le système sécuritaire belge à l'issue de la Première Guerre mondiale

Abstract : Peut-être moins flamboyant que l'histoire du conflit stricto sensu, l'étude de l'impact de la Première Guerre mondiale sur l'articulation des paysages policiers dans les pays européens est pourtant particulièrement intéressante, afin de comprendre la transformation progressive de l'État et de ses modes de régulations au cours du XXe siècle. Lire l'impact du conflit sur la force publique permet en effet de renouveler l'histoire des politiques et des pratiques d'ordre public et celles de leurs acteurs. Ainsi des périodes de crises paroxystiques peuvent être intégrées dans une temporalité différente, plus proche sans doute des rythmes d'évolution institutionnelle. La Belgique offre une perspective encore peu étudiée pour expérimenter la notion, parfois discutée, de système policier . Celle-ci insiste à la fois sur la pluralité, le dynamisme et l'articulation des institutions en charge de fonctions de polices actives dans l'espace public. Il s'agit de comprendre comment la guerre y a renouvelé les dynamiques sécuritaires, entre nécessités conjoncturelles, volonté de modernisation de la société et réappropriation de débats plus anciens et d'influences ou d'expériences venues de l'étranger.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01836765
Contributor : Jonas Campion <>
Submitted on : Thursday, July 12, 2018 - 3:00:22 PM
Last modification on : Wednesday, November 28, 2018 - 11:24:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01836765, version 1

Collections

Citation

Jonas Campion. Un nouvel équilibre: le système sécuritaire belge à l'issue de la Première Guerre mondiale. Revue de la Gendarmerie Nationale, 2017, 12 p. ⟨hal-01836765⟩

Share

Metrics

Record views

16