Altérée ou désintégrée ? L’intégrité des gendarmes européens en guerre

Abstract : La gendarmerie est une police nationale, militaire, en charge de missions administratives, judiciaires et prévôtales . C’est une institution qui, par ses fonctions et son identité, est l’incarnation d’une série de valeurs professionnelles comme l’intégrité, la probité ou la légalité. Trois concepts qui ont un sens commun, entendu presque. Ils ont également un sens philosophique. Mais ils ont aussi – le mot intégrité en tête – une dimension spécifiquement « gendarmique ». Ce constat appelle de nouvelles interrogations. En termes policiers, ces réalités recouvrent-elles des réalités différentes par-delà les frontières ? Leur signification est-elle stable dans le temps ? Autant d’aspects d’une réalité professionnelle, que nous éclairons dans cette contribution, au prisme d’une approche commune des gendarmeries belge, française et néerlandaise autour d’une période charnière et paroxystique de leur histoire, la Seconde Guerre mondiale.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01836763
Contributor : Jonas Campion <>
Submitted on : Thursday, July 12, 2018 - 3:00:20 PM
Last modification on : Wednesday, November 28, 2018 - 11:24:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01836763, version 1

Collections

Citation

Jonas Campion, Emmanuel Chevet. Altérée ou désintégrée ? L’intégrité des gendarmes européens en guerre. Michel Bubbenicek, Bruno Lemesle, Dominique Lepage (dir.). Normes et gouvernement de l'Antiquité à nos jours. L'intégrité : vertu, pratique, atteintes, Annales de l'Université de Franche-Comté, 2017, 9782848675794. ⟨hal-01836763⟩

Share

Metrics

Record views

14