Les différences inter et intra-individuelles dans le burnout parental

Résumé : Le burnout parental est un syndrome constitué de trois dimensions (Roskam, Raes, & Mikolajczak, 2017) : l’épuisement émotionnel et physique (le parent se sent complètement drainé de toute énergie), la distanciation émotionnelle (le parent n’investit plus émotionnellement sa relation avec ses enfants) et la perte du sentiment d’accomplissement parental (le parent ne se sent plus performant dans son rôle). Pour qu’un parent soit en burnout, la présence de deux des trois dimensions est suffisante (ibid). Notre objectif est de mettre en avant les différences interindividuelle (liée à la personnalité) et intra-individuelle (au cours du temps) au sein de ce syndrome. Pour cela nous avons réalisé une étude longitudinale sur treize mois avec sept temps de mesure (pour le moment six temps ont été recueillis). Le critère d’inclusion était que le parent devait avoir au moins un enfant vivant à son domicile. Concernant les différences de personnalité (étudiées au T1 auprès de 363 parents – âgés de 23 à 62 ans, M=36,67 ans) mettent en évidence que le contrôle des émotions, l’agréabilité et la persévérance sont des facteurs protecteurs, tandis que la méticulosité est un facteur de risque à ce syndrome (Le Vigouroux, Scola, Raes, Mikolajczak, & Roskam, 2017; Le Vigouroux & Scola, soumis). Ces différences peuvent se comprendre au travers les relations entre personnalité et pratiques éducatives parentale (Prinzie, Stams, Dekovic, Reijntjes, & Belsky, 2009). Concernant les différences intra-individuelles, nous nous intéressons aux relations entre les différentes dimensions du burnout parental en termes d’implication (c’est-à-dire qu’une condition soit nécessaire, mais non suffisante pour expliquer une variable) et en termes d’évolution temporelle (sur une durée d’un an). Sur le premier point notre objectif est de mieux comprendre les relations entre les trois dimensions et savoir si une des dimensions prévaut les autres. Nos résultats mettent en avant que l’épuisement émotionnel est nécessaire et non-suffisant à ce que les parents rapportent également une distanciation émotionnelle et une perte d’accomplissement personnel. Sur le deuxième point, notre objectif est de pouvoir étudier des trajectoires d’évolution du burnout parental.
Type de document :
Communication dans un congrès
Journées Internationales de Psychologie Différentielle, Jul 2018, Luxembourg, Luxembourg
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01826588
Contributeur : Sarah Le Vigouroux <>
Soumis le : vendredi 29 juin 2018 - 15:16:33
Dernière modification le : jeudi 10 janvier 2019 - 15:45:39

Identifiants

  • HAL Id : hal-01826588, version 1

Collections

Citation

Sarah Le Vigouroux, Mathilde Douche, Annelise Cobo, Céline Scola, Sarah Fr. Les différences inter et intra-individuelles dans le burnout parental. Journées Internationales de Psychologie Différentielle, Jul 2018, Luxembourg, Luxembourg. 〈hal-01826588〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58