Saisir les modalités de l'acte culinaire quotidien, un enjeu méthodologique

Résumé : Aujourd’hui la cuisine est un thème particulièrement mobilisateur (Boutaud, 2010) qui bénéficie d’une diffusion massive au travers de différents canaux : émissions de télévision, ouvrages, journaux, tutoriels sur des plateformes de vidéo et réseaux sociaux. Pour autant, selon l’INSEE, le temps quotidien dédié à la cuisine diminue et la consommation de plats et produits préparés est en augmentation. Parallèlement, plusieurs études ont démontré le lien entre les plats faits maison et leur meilleure qualité nutritionnelle (Lavelle, 2017) désignant ainsi de manière indirecte les plats préparés comme moins bénéfiques à consommer. Dans cette perspective, l’ensemble des discours des politiques de santé publique prônent une responsabilisation individuelle des pratiques alimentaires (Romeyer, 2015). Même si les deux derniers plans du PNNS valorisent des dimensions telles que le plaisir et la convivialité, ce contexte normatif et prescriptif (Burzala-Ory et al., 2017) dicte le style alimentaire de l’individu, ce qui à l’extrême peut conduire à l’orthorexie (Adamiec, 2016). Les travaux présentés, qui s’inscrivent dans le cadre d’une thèse financée (2016-2019), ont pour objectif de saisir le style alimentaire et culinaire comme l’articulation des paramètres dynamiques propres à chacun et qui s’ajustent selon diverses modalités. Cette conception du style non figé permet alors de passer de la prescription à la médiation. L’acte culinaire quotidien pourrait se définir, en première approche, comme un ensemble d’opérations linéaires (approvisionnement, préparation, consommation). Or, cette vision, mécanique dans sa séquence, est trop rudimentaire, car si la préparation et la consommation se suivent dans le temps, quel que soit le mode de fonctionnement de l’individu, ce n’est pas le cas du choix culinaire et de l’approvisionnement. Une dynamique régit l’acte culinaire quotidien et induit trois situations décisionnelles mises en évidence dans de précédents travaux (Bastien, 2017) et menant à un moment clé, décisif juste avant la préparation pour fixer le plat qui sera réalisé par le cuisinier du quotidien. Nous nous intéressons plus précisément à l’acte culinaire quotidien et à ce moment décisif où un ensemble de manières de dire et de faire ou modalités (geste, espace, objet, mots, registres) offrent un plan d’expression. Ainsi, nous nous demandons comment concevoir une communication modale de l’acte culinaire alors que la cuisine de tous les jours se définit comme une dynamique liée aux situations décisionnelles et au style de l’individu. Lors de nos premiers entretiens, nous avons constaté que le cuisinier du quotidien communique aisément sur sa cuisine occasionnelle voire festive. Il converse moins spontanément du quotidien alors même qu’il rencontre un grand nombre de situations, parfois contraignantes, alliant souvent simplicité et rapidité. Il est donc par nature plus complexe de saisir l’acte culinaire quotidien. Dans ce contexte, il est proposé de décrire l’approche méthodologique permettant de recueillir les modalités de l’acte culinaire quotidien. Deux éléments caractérisent la démarche : un travail de terrain permettant de recueillir l’organisation de la décision culinaire et les différentes modalités (entretiens semi-directifs, verbalisation concomitante et entretiens d’auto-confrontation) ; et une veille prospective des discours ambiants sur la cuisine du quotidien, des recommandations culinaires pour situer ces discours dans le parcours du consommateur. L’enjeu de ce travail est de développer une communication modale pour redonner à l’individu son agentivité (Jézégou, 2014) afin que le cuisinier du quotidien agisse avec style, à sa façon pour réaliser l’acte culinaire quotidien selon ses manières de dire et de faire (modalités) qui ont du sens.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01817655
Contributor : Sarah Bastien <>
Submitted on : Thursday, July 5, 2018 - 11:21:23 AM
Last modification on : Friday, September 7, 2018 - 2:47:13 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01817655, version 1

Collections

Citation

Sarah Bastien, Mariette Sicard, Jean-Jacques Boutaud, Clémentine Hugol-Gential. Saisir les modalités de l'acte culinaire quotidien, un enjeu méthodologique. Journée Jeunes Chercheurs, Laboratoire Gériico, May 2018, Lille, France. ⟨hal-01817655⟩

Share

Metrics

Record views

69

Files downloads

59