"Affleurements de l’intrigue policière dans La Recherche du temps perdu"

Résumé : Si on peut considérer À la recherche du temps perdu comme un vaste roman policier, ce n'est pas en raison de son contenu romanesque, mais à cause de l'épistémologie qui sous-tend le grand récit proustien. Proust est en effet le contemporain de ce moment intellectuel où le paradigme indiciaire hante et nourrit les sciences humaines, comme l'a magistralement montré Carlo Ginzburg, dans Mythes emblèmes traces : morphologie et histoire (1986). Notre étude s'efforce de comprendre pourquoi le héros narrateur de la Recherche est à la fois un excellent sémiologue, habile à déchiffrer les signes, c'est-à-dire à les interpréter comme les effets d'une cause dissimulée, inavouable ou honteuse, et un détective désastreux. Chaque fois en effet que le héros de Proust doit mettre au jour une vérité qui le concerne, lui et ses amours, le paradigme indiciaire échoue lamentablement à produire le moindre résultat. Mais pourquoi ? Dans la Recherche, le roman policier affleure lorsque les sexualités déviantes ou perverses (c'est-à-dire socialement considérées telles), comme l'homosexualité masculine ou la pédophilie, se retrouvent confrontées à la police ou à la justice. Quoique hétérosexuel, le héros de Proust se sent enveloppé dans une nébuleuse de culpabilité à la fois morale et légale, diffuse et omniprésente, ce qui le rend incapable de mener une enquête dès lors que ses intérêts sont en jeu. Pour le héros, la quête de la vérité est désintéressée ou elle n'est pas : c'est le paradigme du savant plus que celui du détective qu'il convient de mobiliser si on l'on veut comprendre la logique de ses réussites et de ses échecs.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01675968
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Friday, January 5, 2018 - 12:35:05 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:11 AM
Long-term archiving on : Wednesday, May 23, 2018 - 1:59:12 PM

File

2. Proust roman policier HAL c...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01675968, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier. "Affleurements de l’intrigue policière dans La Recherche du temps perdu". Claudio Milanesi et Michgela Toppano (dir.). Aux origines du roman policier, France, Espagne, Italie, Pérou, Cahiers d'études romanes, CAER (n° 34), PUP, p. 143-162, 2017. ⟨hal-01675968⟩

Share

Metrics

Record views

89

Files downloads

153