"TEMPS ET CHANSON"

Résumé : Quelle chanson ne parle pas du temps implicitement ou explicitement ? C'est cette évidence bien pensée que nous voudrions interroger. En quoi et à quel point toute chanson parle-t-elle du temps ? l'air du temps, le temps des cerises, celui à la mode, le temps d'avant, celui qu'elle provoque, qu'elle évoque ou celui où elle a été entendue et qu'elle rappelle et ravive à la conscience de chacun, temps collectif et temps intime... Mais plus structurellement le temps est compté dans une chanson, genre bref, qui par les répétitions qu'il intègre (refrain, coda, anaphore) met son déroulement à l'épreuve et sa fin en suspens. On pourrait penser que par la chanson, cette oeuvre de finitude, qui joue soit sur un instantané qu'elle prolonge avec le voeu pieux de l'éterniser, soit sur des scènes ellipsées et un discours évidé qu'elle saccade et précipite (énumération, liste, crescendo), le temps n'est pas seulement retrouvé, il est rendu sensible comme fragile et faillible mais absolument souverain dans son échéance. On appuiera notre exposé sur deux ACI qui, pour ne pas appartenir à la même génération, donnent bien la preuve que le fonctionnement et la fonction du temps sont identiques d'un répertoire à l'autre : Barbara et Alex Beaupain.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01613688
Contributor : Joel July <>
Submitted on : Monday, October 9, 2017 - 11:53:09 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:10 AM
Long-term archiving on : Wednesday, January 10, 2018 - 3:34:46 PM

File

Temps et chanson conférence e...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01613688, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier, Joël July. "TEMPS ET CHANSON". Séminaire La clé des langues (Lyon: ENS LYON/DGESCO), Nov 2015, Lyon, France. ⟨hal-01613688⟩

Share

Metrics

Record views

107

Files downloads

233