Relations entre anatomie, IRM et électrophysiologie dans la région sous-thalamique lors de l'implantation d'électrodes de stimulation cérébrale profonde pour maladie de Parkinson idiopathique sévère

Résumé : Introduction. – Pour mieux comprendre les mécanismes de la stimulation cérébrale profonde (SCP) du noyau sous-thalamique (NST) lors de la maladie de Parkinson idiopathique, nous avons étudié plus particulièrement la relation entre anatomie IRM et activité neuronale spontanée. Matériel - Méthode. – Trente-huit trajectoires exploitables ont été analysées lors de 10 implantations bilatérales sous anesthésie locale. Les structures anatomiques ont été identifiées sur des images pondérées T2 (IRM 1,5 Tesla) et segmentées manuellement : principalement NST, zona incerta (ZI), champs de Forel (H1, H2, pré-rubral) et substance noire (SN). L'activité neuronale spontanée a été systématiquement enregistrée sur 10 mm (pas : 0,5 mm), pendant 30 secondes, simultanément sur la trajectoire centrale (couvrant de façon optimale le NST) et une trajectoire antérieure (+ 2 mm). Nous avons contrôlé que les trajectoires ont suivi celles planifiées (radiographies per-opératoires, IRM postopératoire). La SCP (trajectoire centrale : 17/20) a entraîné une amélioration de 63,6 ± 6 % (moy ± ESM) du score UPDRS-III. Nous avons calculé la fréquence moyenne de décharge des neurones (FM) et la fréquence de survenue des burst (FB). Au total, 248 neurones (seuillage, analyse en composantes principales) ont été classés en fonction des structures anatomiques. Une analyse statistique a été effectuée (tests non paramétriques). Résultats ou Cas rapporté. – La FM était différente entre ZI (9,8 ± 2,6 Hz) et NST (16,8 ± 3,3), H2 (8,6 ± 1,9) et NST, SN (22,0 ± 3,3) et NST et au sein du NST : dorso-latéral (16,9 ± 2,8) versus ventro-médian (15,62 ± 3,16). La FB était plus élevée dans NST (32,7 ± 4,3 burst.min-1) que dans les structures dorsales, ZI (17,9 ± 4,9) et H2 (9,6 ± 2,5) ; ils différaient également de SN (48,4 ± 7,6). Conclusion. – Il semble exister un lien entre les structures identifiées en IRM et l'activité cellulaire, cela même au sein du NST. L'analyse des résultats électrophysiologiques à partir de la littérature sera discutée.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01561357
Contributor : Jérôme Coste <>
Submitted on : Wednesday, October 31, 2018 - 1:49:01 PM
Last modification on : Wednesday, April 3, 2019 - 12:06:03 PM
Long-term archiving on : Friday, February 1, 2019 - 1:57:08 PM

File

Coste_2007.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Jérôme Coste, Lemlih Ouchchane, Philippe Derost, Miguel Ulla, Franck Durif, et al.. Relations entre anatomie, IRM et électrophysiologie dans la région sous-thalamique lors de l'implantation d'électrodes de stimulation cérébrale profonde pour maladie de Parkinson idiopathique sévère. Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Société de Neurochirurgie de Langue Française, Nov 2007, Paris, France. pp.418 - 419, ⟨10.1016/j.neuchi.2007.09.017⟩. ⟨hal-01561357⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

68