Epave de la Lomellina (1516) - Apparaux de manœuvre

Résumé : L’épave de la Lomellina a été découverte en 1979, par 18 m de profondeur au milieu de la rade de Villefranche-sur-mer (Alpes-Maritimes). La fouille archéologique de l'épave a eu lieu de 1982 à 1990 sous la direction de Max Guérout, avec le support du Groupe de Recherche en Archéologie Navale (GRAN) et l’aide de deux archéologues du centre national de la recherche scientifique (CNRS) : Eric Rieth pour l’étude de l’architecture et Jean-Marie Gassend pour l’étude des formes de carène. L'épave a été identifiée et son naufrage daté de septembre 1516 à partir de documents trouvés dans les archives de Gênes. Le rapport ci-joint étudie différents apparaux de manœuvre dont la mise au jour a constitué l'une des originalités de l'étude de l'épave : Bossoir d'ancre, sep de drisse, cabestan, taquet d'amarrage, qui illustrent la manière dont ces lourdes nefs génoise étaient mises en œuvre.
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN); Laboratoire d'histoire et d'archéologie maritime FED 4124 (Sorbonne - Musée de la Marine). 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01471988
Contributeur : Max Guérout <>
Soumis le : samedi 1 avril 2017 - 10:36:52
Dernière modification le : mercredi 5 avril 2017 - 01:09:12
Document(s) archivé(s) le : dimanche 2 juillet 2017 - 12:34:09

Fichier

Lomellina Apparaux de manoeuvr...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01471988, version 2

Collections

Citation

Max Guérout. Epave de la Lomellina (1516) - Apparaux de manœuvre. [Rapport de recherche] Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN); Laboratoire d'histoire et d'archéologie maritime FED 4124 (Sorbonne - Musée de la Marine). 2017. 〈hal-01471988v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50

Téléchargements de fichiers

57