Le diagnostic anténatal modifie-t-il la prise en charge néonatale et le devenir à 1 an des enfants suivis pour atrésie de l’œsophage de type III ?

Résumé :

Objectif

Évaluer l’impact du diagnostic anténatal sur la prise en charge néonatale et le devenir à 1 an des nouveaux-nés suivis pour atrésie de l’œsophage (AO) de type III.

Matériel et méthodes

Étude de population issue du registre national des atrésies de l’œsophage avec inclusion de tous les cas d’AO de type III entre 2008 et 2010. Deux groupes ont été constitués : les cas ayant bénéficié d’un dépistage anténatal et ceux dont l’atrésie de l’œsophage a été découverte à la naissance. Une variable composite de morbidité (lâchage de suture, fuite de l’anastomose, sténose œsophagienne) et de mortalité à 1 an a été définie.

Résultats

Quatre cent huit cas d’atrésie de l’œsophage de type 3 ont été inclus avec un taux de dépistage anténatal de 18,1 %. Le taux de transfert après la naissance était plus faible dans le groupe DAN (32,4 % versus 81,5 %, p < 0,001). Le délai entre la naissance et la première intervention chirurgicale n’était pas différent. La longueur du défect (2 cm vs 1,4 cm, p < 0,001), le taux de gastrostomie (21,6 % versus 8,7 %, p < 0,001) et la durée de séjour en néonatologie étaient plus élevés dans le groupe DAN (47,9j versus 33,6j, p < 0,001). La variable composite était plus élevée dans le groupe diagnostique anténatal (38,7 % vs 26,1 %, p = 0,044).

Conclusion

Les cas diagnostiqués en anténatal ont une morbidité plus élevée liée au type d’atrésie de l’œsophage (défects plus longs). Même si le diagnostic anténatal ne modifie pas la prise en charge néonatale et la survie à 1 an, il permet une information des parents et une préparation de la naissance dans un centre de néonatologie adapté.

Type de document :
Article dans une revue
Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, Elsevier Masson, 2015, 44, pp.848-54. 〈10.1016/j.jgyn.2014.12.004〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01392294
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 4 novembre 2016 - 11:26:00
Dernière modification le : lundi 5 février 2018 - 15:00:09

Identifiants

Collections

Citation

C Garabedian, R Sfeir, Carole Langlois, A Bonnard, N Khen-Dunlop, et al.. Le diagnostic anténatal modifie-t-il la prise en charge néonatale et le devenir à 1 an des enfants suivis pour atrésie de l’œsophage de type III ?. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, Elsevier Masson, 2015, 44, pp.848-54. 〈10.1016/j.jgyn.2014.12.004〉. 〈hal-01392294〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

81