Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Le roi Alfred le Grand ou la naissance d'un héros

Résumé : Matthieu Paris (1200 ?-1259) fut le premier à qualifier de « grand » le roi anglo-saxon Alfred, qui régna sur le Wessex de 871 à 899. L'épithète ne réapparut cependant qu'au XVIe siècle sous la plume de John Bale : ce dernier mentionne « Alphredus Magnus » dans sa synthèse des célèbres auteurs de Grande-Bretagne (1548). En 1709, John Spelman intitula sa biographie du roi The Life of King Alfred the Great et salua le souverain en tant que fondateur de la monarchie (§ 20), unificateur de l'Angleterre (§ 21) et vainqueur contre les Danois (§ 12). À partir du XVIIIe siècle, et s'amplifiant encore bien davantage dans l'Angleterre victorienne du XIXe siècle, la figure d'Alfred fut l'objet d'un véritable engouement ou pour reprendre Simon Keynes, d'un véritable « culte » : s'installa ainsi une Alfredophilia qui se évolua en Alfredomania et qui « transformed Alfred from an obesssion into an industry ». En 1990, André Crépin considérait que si Alfred avait tardivement acquis le titre de grand, il le méritait toutefois amplement « par le succès de sa résistance à l'invasion scandinave et par sa contribution à l'identité nationale anglaise. Le roi sut réaliser une véritable résurrection de son peuple dans les trois domaines militaire, administratif, idéologique ». Le but de l’article est de voir si ces trois domaines sont déjà soulignés dans les textes du Moyen Âge anglais ou si Alfred était salué – ou pas – pour d'autres aspects. À cet effet, sont alors passés en revue la Vie du roi Alfred d’Asser, la Chronique anglo-saxonne, les œuvres des historiens latins du XIIe siècle (Henri de Huntingdon, Guillaume de Malmesbury, Richard de Devizes, etc.) puis les chroniques de la matière de Bretagne/Angleterre en moyen-anglais (les différents Bruts) ainsi que The Owl and the Nightingale ou The Proverbs of Alfred. La conclusion de l’article est qu’Alfred fait l'admiration des chroniqueurs latins et anglais du Moyen Âge. Tous lui attribuent sagesse et réussite. Force est de constater, cependant, que les passages dédiés à son règne sont courts dans les chroniques et qu'Alfred n'est vraiment pas grand chose comparé à Brutus ou Arthur.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01346402
Contributor : Marie-Françoise Alamichel <>
Submitted on : Monday, July 18, 2016 - 8:35:57 PM
Last modification on : Tuesday, June 2, 2020 - 7:30:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01346402, version 1

Collections

Citation

Marie-Françoise Alamichel. Le roi Alfred le Grand ou la naissance d'un héros . Gabaude Florent; Kühnel Jürgen; Mathieu Olivier. Etudes offertes à Danielle Buschinger, Tome 1 (60), Presses du Centre d'Etudes Médiévales de Picardie, pp.227-239, 2016, Médiévales, 978-2-901121-92-3. ⟨hal-01346402⟩

Share

Metrics

Record views

413