Le crowdsourcing appliqué aux bibliothèques numériques

Abstract : Au lieu d’externaliser à Madagascar ou en Inde certaines tâches documentaires comme la numérisation et son contrôle qualité, le catalogage, l’indexation, la transcription de manuscrits ou encore la correction de l’OCR de textes numérisés, les bibliothèques pourraient faire appel aux « foules » de volontaires et bénéficier de leur travail, de leurs compétences et de leurs connaissances presque sans limite.. Les bibliothèques bénéficient d’une bonne image auprès du public et apparaissent comme dignes de confiance, au service de l’intérêt général. Elles peuvent donc plus facilement avoir recours au crowdsourcing, c’est à dire à l’externalisation de micro-tâches auprès d’une foule d’internautes. Cela leur permet de réduire leurs coûts, pour décupler leurs ressources humaines et rendre possible des projets inimaginables auparavant, pour démocratiser le patrimoine sous la forme d'un « empowerement » et d'un changement des relations avec la société, pour améliorer leur image ou enfin, pour chercher à innover.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin d Informations- Association des Bibliothecaires Francais, Association des Bibliothecaires Francais, 2016, pp.23-25. <http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/index-des-revues?selecCollection=1420>
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01293615
Contributeur : Mathieu Andro <>
Soumis le : vendredi 25 mars 2016 - 10:16:50
Dernière modification le : samedi 26 mars 2016 - 01:05:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01293615, version 1

Collections

Citation

Mathieu Andro, Imad Saleh. Le crowdsourcing appliqué aux bibliothèques numériques. Bulletin d Informations- Association des Bibliothecaires Francais, Association des Bibliothecaires Francais, 2016, pp.23-25. <http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/index-des-revues?selecCollection=1420>. <hal-01293615>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

152