Agri-interstice urbain ou quand l'agriculture change la réalité des marges urbaines

Résumé : Dans différents contextes, pour différentes raisons, la plupart des villes sont concernées par le retour d'activités agricoles, que certaines encouragent, soutiennent, incitent. Mais le retour de l'agriculture dans les villes pose des questions fondamentales, notamment quels agriculteurs, quelle(s) agriculture(s) et sur quelles terres. En n'étant peu ou pas investie par la profession agricole, l'agriculture urbaine a été appropriée par des mouvements alternatifs, associatifs. Ces mouvements ont pu et su mettre en pratique leurs idées à la marge de la ville, notamment dans les interstices. Ces espaces libres, ouverts et disponibles sont devenus un terrain de jeu extraordinaire car ils sont peu normalisés. Ainsi, les expériences se sont multipliées et petit à petit, des accords, des arrangements se sont établis avec les collectivités territoriales. Aujourd'hui, les agri-interstices urbains existent bel et bien pour le bonheur des mouvements alternatifs et associatifs et les collectivités qui y trouvent un bon moyen pour réinvestir les marges urbaines. Place à l'imagination, à la mobilisation citoyenne, aux arrangements socio-spaciaux !
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01230153
Contributor : Archive Ouverte Prodinra <>
Submitted on : Tuesday, November 17, 2015 - 8:15:40 PM
Last modification on : Thursday, June 6, 2019 - 2:38:50 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01230153, version 1
  • PRODINRA : 333548

Collections

Citation

Lucette Laurens. Agri-interstice urbain ou quand l'agriculture change la réalité des marges urbaines. Bulletin de la Société Géographique de Liège, Société Géographique de Liège, 2015, 2015/1 (64), pp.5-22. ⟨hal-01230153⟩

Share

Metrics

Record views

344