L'ennui en contexte scolaire : effets de variation et typologie de représentations chez les futurs professeurs des écoles, selon le sexe de l'élève et son niveau scolaire

Résumé : Cette étude se propose d’observer les représentations que les enseignant-e-s de primaire se font de l’ennui, en fonction de deux variables, les plus saillantes et significatives : la position scolaire de l’élève, et le sexe de l’élève. En proposant aux enseignant-e-s, après la lecture d’un relevé de notes, de citer cinq termes, nous avons mis en évidence un système d’explication causale différencié. L’ennui est particulièrement significatif en contexte de difficulté scolaire, et dans une moindre mesure en réussite scolaire lorsqu’il s’agit du relevé d’un garçon. Un rapprochement est réalisé de la part des enseignant-e-s entre les groupes réussite/garçon et difficulté/fille, sous l’impulsion de références de type essentialiste. L’ennui prend alors sens en contexte scolaire dans des situations de profils d’élèves à fort prestige social versus faible prestige, et comme moyen de se désengager.
Keywords : ennui à l'école
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de psychologie, Groupe d etude de psychologie, 2012, 522 (6), 〈10.3917/bupsy.522.0583〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01217389
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : lundi 19 octobre 2015 - 15:09:30
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:09

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Séverine Ferrière, Christine Morin-Messabel. L'ennui en contexte scolaire : effets de variation et typologie de représentations chez les futurs professeurs des écoles, selon le sexe de l'élève et son niveau scolaire. Bulletin de psychologie, Groupe d etude de psychologie, 2012, 522 (6), 〈10.3917/bupsy.522.0583〉. 〈hal-01217389〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120