À propos d'analyse d'empreinte énergétique…

Résumé : Je souhaite réagir ici à un article paru dans Le Monde le 24 octobre 2006, dans la rubrique Environnement et Sciences : « Empreinte écologique : les États-Unis, l’Europe et la Chine puisent à l’excès dans les réserves biologiques de la planète ». Selon cet article, pour se fournir en bois, nourritures, viande… un citoyen des États-Unis a besoin de 9,6 hectares, un Français de 5,6 ha, un Nigérien de 0,8 ha. La moyenne pour un habitant de la planète est de 1,8 ha. Ce résultat m’a surpris et peut surprendre lorsque l’on connaît le niveau d’intensification agricole en France – et ailleurs. Pourquoi les Nord-Américains, Français, Britanniques, Australiens, Danois, Suédois seraient-ils si peu efficaces en termes d’empreinte écologique, de productivité par hectare ?
Type de document :
Article dans une revue
Le Courrier de l'environnement de l'INRA, Paris : Institut national de la recherche agronomique Délégation permanente à l'environnement, 2007, 54 (54), pp.97-98
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01199170
Contributeur : Pierre-Henri Mayer <>
Soumis le : mardi 15 septembre 2015 - 09:19:33
Dernière modification le : vendredi 1 décembre 2017 - 01:14:22

Annexe

Identifiants

  • HAL Id : hal-01199170, version 1

Collections

Citation

Pierre Guy. À propos d'analyse d'empreinte énergétique…. Le Courrier de l'environnement de l'INRA, Paris : Institut national de la recherche agronomique Délégation permanente à l'environnement, 2007, 54 (54), pp.97-98. 〈hal-01199170〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

314

Téléchargements de fichiers

16