De quoi les parties sont-elles prenantes ? L'argument régulationniste

Résumé : Si l’on retient l’expression de « partie prenante de l’entreprise », de quoi s’agit-il de dire que les parties sont prenantes ? L’argument régulationniste suggère de clarifier la situation des parties prenantes au regard de leur participation effective aux activités de régulation distinguées par l’analyse. Il engage ainsi, au niveau macro, à considérer sur un mode dual les régulations dans la sphère financière et celles dans la sphère réelle. Au niveau micro, donc de l’entreprise, les régulations dans l’institution financière, reconnue par le droit, sont distinguées des régulations dans l’entreprise réelle en tant qu’organisation productive.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01187840
Contributeur : Benoît Sévi <>
Soumis le : jeudi 27 août 2015 - 17:22:13
Dernière modification le : samedi 18 août 2018 - 01:14:05
Document(s) archivé(s) le : samedi 28 novembre 2015 - 10:42:48

Fichier

LEMNA_WP_2015-20.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01187840, version 1

Citation

Jean-Pierre Bréchet, Pierre-Yves Tougeron. De quoi les parties sont-elles prenantes ? L'argument régulationniste. 2015. 〈hal-01187840〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170

Téléchargements de fichiers

323