Pourquoi les étudiants trichent-ils ?

Résumé : Fréquemment dénoncée, fortement médiatisée, la tricherie scolaire semble avoir connu un tournant majeur avec les « fuites » au baccalauréat S en 2011. Alors même que les sanctions « officielles », celles qui sont prononcées par les conseils ou les commissions disciplinaires des établissements scolaires et universitaires sont peu fréquentes, une recherche sur la fraude aux examens universitaires (Guibert & Michaut, 2009) estime à 70,5% la proportion des étudiants qui déclarent avoir triché au moins une fois au cours de leur scolarité. Cette note rappelle les multiples formes de tricherie, leurs fréquences et les caractéristiques individuelles le plus souvent associées à la fraude aux examens et au plagiat. Il s'agira également d'explorer les justifications du recours (ou non) à la tricherie avant de conclure sur les moyens et les dispositifs mis en oeuvre par les institutions pour prévenir, détecter et sanctionner ces pratiques.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01116432
Contributeur : Christophe Michaut <>
Soumis le : vendredi 13 février 2015 - 14:19:32
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 15:08:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 14 mai 2015 - 10:40:28

Fichier

Notes du CREN n° 8 Pourquoi ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01116432, version 1

Collections

Citation

Pascal Guibert, Christophe Michaut. Pourquoi les étudiants trichent-ils ?. Notes du CREN n°8. 2012. 〈hal-01116432〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

430

Téléchargements de fichiers

787