Les dirigeants d’entreprises à l’ère des tweets : injonction de visibilité et crainte de s’exposer

Résumé : Les auteurs questionnent l’appropriation des tweets par les dirigeants d’entreprises à travers les effets que ces derniers escomptent en termes de visibilité, d’identité narrative, de notoriété… La spécificité du réseau social numérique Twitter, par son format limité et ses enjeux partagés entre « communication médiatisée » et « communication d’influence », méritait une analyse aussi bien de ses usages que de la dimension symbolique dans laquelle ces derniers s’inscrivent. Posé d’emblée comme un Dispositif Sociotechnique d’Information et de Communication (DISTIC, en abrégé) dans le droit fil des travaux de Michel Foucault qui envisageait dans le dispositif autant la structure réticulaire que l’intention qui la sous-tendait, Twitter semble révéler les injonctions paradoxales qui frappent les dirigeants. Ceux-ci apparaissent à la fois désireux d’utiliser ce réseau pour accroître leur visibilité et effrayés par les conséquences préjudiciables d’une communication fortuite.
Type de document :
Article dans une revue
Communication & Organisation (GREC/O), Presses Universitaires de Bordeaux, 2013, Nouvelles formes de visibilité des individus en entreprise : technologie et temporalité, pp.65-76
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01075146
Contributeur : Lorrys Gherardi <>
Soumis le : jeudi 16 octobre 2014 - 17:30:46
Dernière modification le : lundi 24 septembre 2018 - 17:20:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01075146, version 1

Collections

Citation

Claudine Batazzi-Alexis, Lorrys Gherardi. Les dirigeants d’entreprises à l’ère des tweets : injonction de visibilité et crainte de s’exposer. Communication & Organisation (GREC/O), Presses Universitaires de Bordeaux, 2013, Nouvelles formes de visibilité des individus en entreprise : technologie et temporalité, pp.65-76. 〈hal-01075146〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

190