Les nouveaux Imagiers. Portrait de l'artiste en artisan médiéval au XIXe siècle

Résumé : Le Moyen Âge fascine le XIXe siècle, qui cherche dans un passé idéalisé un modèle de société . On ne compte plus les romans médiévalisants, qui s'engouffrent dans la brèche ouverte par Walter Scott ; mais les Romantiques se servent souvent des gestes chevaleresques de manière superficielle, et les critiques remarquent les auteurs, tel Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris, qui vont au-delà d'une simple utilisation thématique de cette époque : " Son moyen âge n'est pas de convention, comme la plupart de ceux qu'on nous donne dans les romans et les drames ; ainsi que Walter Scott, il est allé le chercher dans les monumens contemporains, sur la façade des églises gothiques comme dans les pages naïves des chroniqueurs . " C'est précisément autour de cette notion de " naïveté " que se développe un modèle d'artiste primitif épargné par la civilisation industrielle en plein essor : celui de l'imagier, le terme désignant à l'origine indifféremment les sculpteurs, graveurs, enlumineurs ou vendeurs d'images. Les contours peu définis de cette figure vont permettre aux artistes de la fin du XIXe siècle de l'investir pour se rêver en artisans d'une société pré-industrielle.
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00988518
Contributor : Julien Schuh <>
Submitted on : Thursday, May 8, 2014 - 8:41:54 AM
Last modification on : Sunday, October 21, 2018 - 10:28:02 PM
Long-term archiving on : Friday, August 8, 2014 - 10:36:08 AM

File

SCHUH_Les_nouveaux_Imagiers_-_...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00988518, version 1

Collections

Citation

Julien Schuh. Les nouveaux Imagiers. Portrait de l'artiste en artisan médiéval au XIXe siècle. Colloque international " Réévaluations du romantisme ", Marie Blaise et Sylvie Triaire, Apr 2012, Montpellier, France. ⟨hal-00988518⟩

Share

Metrics

Record views

323

Files downloads

1325