Prise en compte simplifiée de la faible émissivité dans une cellule d'habitation : développement et intégration à un code de simulation du comportement thermique des bâtiments.

Résumé : Cette communication a pour objet la prise en compte simplifiée de la faible émissivité dans une cellule d'habitation. Le point de départ de l'approche proposée est une méthode simplifiée de calcul des échanges de grande longueur d'onde dans une enceinte fermée, utilisée couramment dans les codes de simulation du comportement thermique des bâtiments. Cette méthode est étendue au cas ou une surface à très faible émissivité est incluse dans l'enceinte et l'on montre que le formalisme obtenu est analogue à celui du cas le plus simple d'une enceinte fermée ne comprenant que des parois noires. Le modèle développé a été intégré à un code de simulation du comportement thermique des bâtiments. On montre sur des exemples simples que l'utilisation de la méthode initiale dans le cas ou une surface à très faible émissivité est considérée donne des résultats non satisfaisants à la différence de la méthode étendue. En outre cette dernière a été comparée à la méthode des radiosités, méthode de référence, et il découle de cette confrontation des résultats comparables.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00768709
Contributor : Harry Boyer <>
Submitted on : Sunday, December 23, 2012 - 6:21:24 AM
Last modification on : Thursday, March 28, 2019 - 11:24:15 AM
Long-term archiving on : Sunday, March 24, 2013 - 3:50:21 AM

File

com_IBPSA2002.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00768709, version 1

Collections

Citation

Frédéric Miranville, Harry Boyer, François Garde. Prise en compte simplifiée de la faible émissivité dans une cellule d'habitation : développement et intégration à un code de simulation du comportement thermique des bâtiments.. Congrès IBPSA 2002., 2002, Paris, France. pp.P. ⟨hal-00768709⟩

Share

Metrics

Record views

148

Files downloads

168