Attractivité des études scientifiques : crise de foi, retour d'affection et main invisible du progrès : Communication à l'assemblée générale de l'association Planète sciences (mars 2004 FIAP-Paris) - Article réactualisé en février 2006.

Résumé : La présumée " désaffection à l'égard des filières scientifiques " occupe pour beaucoup la place de premier symbole de la crise de confiance en la science. Or, il ne s'agit que d'un phénomène secondaire lié à la sélection du ratio d'un quart de bacs scientifiques pour laquelle est réglée la volumétrie de la carte scolaire nationale. En fait, cette question de la désaffection des filières s'appuie sur un présumé risque de " fuite des cerveaux " et d'incapacité à suivre -dès qu'elle arrivera- la croissance des investissements pour la recherche de 2.1% à 3% du PIB, conformément à la croissance voulue par le processus de Lisbonne (2000-2010), mais en fait jamais atteinte.
Type de document :
Communication dans un congrès
Assemblée générale de l'association Planète sciences mars 2004 : Et si le collège donnait le gout des sciences -FIAP, Mar 2004, Paris, France


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00649467
Contributeur : Olivier Las Vergnas <>
Soumis le : jeudi 8 décembre 2011 - 07:37:45
Dernière modification le : mercredi 20 juillet 2016 - 16:47:15
Document(s) archivé(s) le : vendredi 9 mars 2012 - 02:26:05

Fichier

DA_saffection.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00649467, version 1

Collections

Citation

Olivier Las Vergnas. Attractivité des études scientifiques : crise de foi, retour d'affection et main invisible du progrès : Communication à l'assemblée générale de l'association Planète sciences (mars 2004 FIAP-Paris) - Article réactualisé en février 2006.. Assemblée générale de l'association Planète sciences mars 2004 : Et si le collège donnait le gout des sciences -FIAP, Mar 2004, Paris, France. <hal-00649467>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

167

Téléchargements du document

114