Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Analyse d'un dispositif de formation professionnelle universitaire en emploi ciblé sur les interactions entre étudiants

Résumé : Cette contribution analyse un dispositif d'enseignement à l'Université de Genève et s'inscrit dans le champ de la didactique professionnelle (Lenoir et Pastré, 2008). De façon transitoire, l'Institut universitaire de formation des enseignants secondaires (IUFE) accueille en formation initiale des étudiants qui sont soit déjà en emploi dans des établissements, soit en train de terminer leur master académique. L'insertion de certains étudiants dans la vie professionnelle modifie leur regard sur la formation car ils éprouvent des besoins liés à leur classe du lendemain, qu'un enseignement pour des étudiants en formation académique n'a pas prévu de combler. Dans ce contexte, des modalités d'enseignement prenant en compte la situation et les intérêts différents d'étudiants des deux statuts, ainsi que la pluralité des savoirs à/pour enseigner ont été mises sur pied. Ces modalités impliquent plus fortement les enseignants en formation, en cherchant à les rendre acteurs de leur apprentissage. Nous analysons ce dispositif axé sur une forte interaction entre étudiants qui semble avoir permis de répondre aux besoins définis graduellement. L'analyse qualitative et semi-quantitative des matériaux (grilles d'affirmations, récits de vie, études de cas, textes analytiques personnels et collectifs) fait apparaître l'évolution des représentations sur le métier, des indices de réflexivité et un début de construction de l'identité professionnelle. Notre recherche montre que les interactions entre pairs sont vécues comme un élément déterminant de la formation. Elle nous permet d'aborder aussi les questions suivantes : comment permettre aux étudiants d'être réceptifs à des apports visant à développer une attitude réflexive, utile à plus long terme ? Comment la socialisation des étudiants de disciplines différentes contribue-t-elle à favoriser l'intégration de gestes et de savoirs professionnels ? En comparant la manière dont ce dispositif a été vécu par les étudiants en fonction de leur statut, nous nous questionnons sur la façon dont les étudiants en emploi tirent profit d'une formation qui n'est, selon eux, qu'un passage obligé vers un futur professionnel dans lequel ils sont déjà engagés ? Le contraste entre les deux publics questionne notre dispositif, qui jette des ponts entre les savoirs expérientiels qu'une partie des étudiants a commencé à se construire et les savoirs de formation qui ambitionnent d'inscrire l'action dans un cadre de connaissances et compétences diversifiées (Hofstetter & Schneuwly, 2009). Hofstetter, R. & Schneuwly, B. (2009). Savoirs en (Trans)formations. Bruxelles : De Boeck Lenoir, Y. & Pastré, P. (Ed.) (2008). Didactique professionnelle et didactiques
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00534597
Contributor : Véronique Riviere <>
Submitted on : Thursday, February 10, 2011 - 7:01:06 AM
Last modification on : Wednesday, August 14, 2019 - 10:18:13 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 11, 2011 - 2:32:43 AM

File

PELLANDA-DIECI_WEISS.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00534597, version 1

Collections

Citation

Sandra Pellanda-Dieci, Laura Weiss. Analyse d'un dispositif de formation professionnelle universitaire en emploi ciblé sur les interactions entre étudiants. Colloque international "Spécificités et diversité des interactions didactiques : disciplines, finalités, contextes", Université de Lyon - CNRS - INRP, 24-26 juin 2010, Jun 2010, LYON, INRP, France. ⟨hal-00534597⟩

Share

Metrics

Record views

334

Files downloads

802