Impact du changement climatique sur la flore méditerranéenne: théorie et pratique

Résumé : Le changement climatique modifie rapidement l'aire de répartition potentielle des plantes, et devrait se traduire par des modifications de la flore forestière à différentes échelles. Dans le sud-est de la France, la forêt méditerranéenne a subi une décennie de climat exceptionnellement chaud et sec de 1998 à 2008, faisant suite à une période de réchauffement plus limité et régulier depuis les années 70. Les variations de la flore à l'échelle locale au cours de cet épisode, qui ressemble à ce que pourrait être les conditions climatiques moyennes vers 2040, ont été simulées avec un modèle bioclimatique. Elles ont aussi été mesurées dans des placettes permanentes entre deux inventaires réalisés en 1996-97 puis en 2008. Par rapport à l'inventaire de 1997, la prédiction du modèle pour les variations de flore avec le climat moyen des 30 et 10 dernières années respectivement est de 11 % et 25 %. Les changements floristiques potentiellement induits par des variations de pluies (- 10 à 20% au printemps ou en été), de température (+1 ou 2°C) et d'une combinaison des deux sont calculés. Le changement observé dans les placettes permanentes représente 14 %. À l'échelle du paysage, les stratégies d'adaptation des plantes et la diversité de la mosaïque stationnelle permettent une résistance temporaire et partielle de composition végétale. Cependant, les 25% de changement floristique prédits par le modèle devraient être atteints avant la moitié du 21ème siècle même pour les scénarios climatiques les plus optimistes. / The climate change quickly modifies the potential distribution area of plants, and should result in modifications of forest flora on various scales. In southeastern France, the mediterranean forest experienced a decade of exceptionally warm and dry climate from 1998 till 2008, following a period of more limited and regular warming since the 70's. Variations of the flora on local scale during this episode, which looks like what could be the average climatic conditions by 2040, were simulated with a bioclimatic model. They were also measured in permanent plots between two censuses (1996-97 and 2008). With regard to the census of 1997, the prediction of the model for the flora turnover with the average climate of the last 30 and 10 years respectively were 11 % and 25 %. Potential changes were computed for reduced rainfall in spring or summer (-10 to 20%), warmer temperatures (+1 to 2 °C) and both changes. The observed change in permanent plots was 14%. On landscape scale, plant adaptation strategies and a high diversity of the site mosaic allow a temporary and partial resistance of vegetation composition. But the 25 % of Flora change forecast by the model should be reached before the middle of the 21st century, even with the most optimistic climatic scenario.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00504471
Contributor : Import Ws Irstea <>
Submitted on : Tuesday, July 20, 2010 - 3:54:59 PM
Last modification on : Monday, September 23, 2019 - 4:12:02 PM
Long-term archiving on : Friday, October 22, 2010 - 3:54:51 PM

File

AX2010-PUB00028549.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00504471, version 1
  • IRSTEA : PUB00028549

Collections

Citation

M. Vennetier, C. Ripert. Impact du changement climatique sur la flore méditerranéenne: théorie et pratique. Changement climatique et biodiversité, Vuibert, p. 75 - p. 87, 2010. ⟨hal-00504471⟩

Share

Metrics

Record views

709

Files downloads

2191