La société souhaite une médecine de grande qualité sans en avoir toujours les moyens. La rationalisation des soins et l'optimisation des traitements sont une des réponses possibles à cette attente sociétale. Il est donc nécessaire de rendre la médecine toujours plus efficace en terme de résultats thérapeutiques bien sûr mais aussi sur le plan socio-économique (abaissement des coûts). Dans ce cadre et pour ce qui concerne les technologies biomédicales l'enjeu actuel est de réussir un accroissement des performances des diagnostics et des soins par une modélisation et une quantification des données toujours plus fines.
Cet objectif nécessite des actions de recherche à caractère pluridisciplinaire dans lesquelles les sciences et techniques de l'information associées à la biologie sont omniprésentes au travers notamment du signal et de l'image ou du contrôle-commande et de la biophysique. Contrairement aux systèmes industriels où il est relativement facile de mesurer une grandeur ou de générer une commande, dans le domaine de la santé ces opérations sont beaucoup plus complexes et nécessitent encore de gros efforts de recherche. Le CRAN s'est engagé sur cette thématique en s'appuyant sur ses compétences internes mais aussi sur un réseau pluridisciplinaire externe.