1097 articles – 619 Notices  [english version]
HAL : pastel-00003131, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Télécom ParisTech (12/11/2007), Philippe Martins; Sami Tabbane (Dir.)
Interaction des Mécanismes RLC/MAC et de SCTP dans les Réseaux Mobiles B3G
Mèriem Afif 1
(12/11/2007)

La tendance actuelle dans les réseaux de communication sans fils (EDGE/EGPRS, WLAN, AdHoc...) est focalisée sur l'étude des mécanismes d'interaction inter-couches. Le travail effectué dans cette thèse porte sur l'étude des mécanismes d'interaction entre la couche transport et la couche liaison et leurs applications pour contrôler les paramètres de transmission (liés au contrôle de congestion et de flux). Après une description détaillée des fonctionnalités de base de SCTP et de ses extensions mobiles, nous présentons une analyse de performances de SCTP avec multistreaming supportant une application interactive de type HTTP1.0 dans un environnement EDGE. Comparé au TCP, SCTP avec multistreaming améliore la qualité de service offert en évitant le problème de HOL blocking. La deuxième contribution porte sur l'amélioration de performances de handover data intra et inter réseaux d'accès. Nous proposons un nouveau chunk de contrôle SCTP, le QoS_Measurement_Chunk, qui remonte les mesures de qualité sur le lien radio, effectuées par le mobile, aux entités réseaux (SGSN et GGSN). Cette procédure, basée sur le multihoming associé à la mobilité a montré une amélioration de performances de la couche transport, comparée au SCTP standard, particulièrement pour la résolution des problèmes de dégradation de qualité en situation de handover data (EDGE/EDGE, EDGE/WLAN). Elle consiste principalement en une adaptation du flux de transmission sur la couche transport au flux de transmission au niveau liaison. C'est dans cette optique que se situe notre troisième contribution, consistant ainsi en une modélisation inter-couches (transport/liaison). Notre approche consiste en une formulation analytique du débit utile au niveau SCTP en fonction de celui au niveau liaison dans un réseau EDGE. Cette modélisation se base sur une optimisation inter-couches efficace de bout en bout, permettant d'adapter la taille de la fenêtre de congestion à l'état du canal de transmission radio.
1 :  Laboratoire Traitement et Communication de l'Information [Paris] (LTCI)
Télécom ParisTech – CNRS : UMR5141
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these_Meriem_AFIF.pdf(2.3 MB)