Measurement of jet spectra reconstructed with charged particles in Pb-Pb collisions at 5.02 TeV with the ALICE detector at the LHC

Résumé : La physique nucléaire de haute énergie a pour objet l'étude des propriétés du Plasma de Quarks et de Gluons (PQG), un nouvel état de la matière composée de quarks et de gluons asymptotiquement libres. Selon les calculs de la ChromoDynamique Quantique (CDQ) sur réseau, une transition de la matière nucléaire vers un PQG doit se produire pour des densités d'énergie au-delà de ~ 1 GeV/fm3 (correspondant à une température ~ 150 - 200 MeV). De telles conditions extrêmes de température et de densité d'énergie sont réalisées en laboratoire en utilisant des collisions ions lourds aux énergies ultra-relativistes. Le PQG ainsi créé est cependant si fugace qu'il ne peut être étudié que par des sondes internes produites au sein même de la collision mais à des échelles de temps bien inférieures à celle du PQG. Ces sondes dites dures vont alors être modifiée suite à leur interaction avec le PQG, de cette modification s'ensuit l'inférence des propriétés de transport du PQG.Cette thèse porte sur la mesure des jets comme sondes dures du PQG, elle s'articule selon deux axes complémentaires : le développement d'un nouvel algorithme de déclenchement calorimétrique de l'expérience ALICE pour le Run 2 du LHC afin d'efficacement sélectionner les événements contenant une gerbe électromagnétique, ainsi que la mesure de la production inclusive de jets chargés dans les collisions Pb-Pb à l'énergie la plus élevée à ce jour de 5.02 TeV auprès du LHC. Un des défis majeurs de la mesure des jets dans les collisions d'ions lourds consiste à séparer les jets de l'événement sous-jacent. L'approche retenue dans ce travail repose sur une évaluation événement par événement de l'amplitude de cet événement sous-jacent qui est alors soustraite des jets reconstruits. Les fluctuations résiduelles de ce bruit de fond sont par la suite corrigées par une méthode de déconvolution adaptée. Enfin, afin de réduire au maximum la contamination du bruit de fond combinatoire, une coupure de 5 GeV/c sur l'impulsion transverse du constituant prééminent est appliquée.La mesure des facteurs de modification nucléaire des jets montrent une très forte suppression que l'on attribue à la perte d'énergie des partons dans le PQG. Dans ce travail de thèse, une étude phénoménologique de cette manifestation qualifiée "d'étouffement des jets" à partir d'une observable originale, est présentée. Cette étude met en évidence plusieurs résultats fondamentaux : une perte d'énergie constante dans le domaine d'impulsion transverse de jet mesuré (jusqu'à 100 GeV/c), plus prononcée qu'à plus basse énergie et montrant une dépendance quadratique avec la longueur de parcours dans le milieu suggérant la prépondérance d'une perte d'énergie des partons par radiation de gluons.
Type de document :
Thèse
High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Université Grenoble Alpes, 2018. English. 〈NNT : 2018GREAY010〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01835842
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 11 juillet 2018 - 16:59:05
Dernière modification le : jeudi 12 juillet 2018 - 01:30:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 15 octobre 2018 - 15:10:11

Fichier

YOKOYAMA_2018_diffusion.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01835842, version 1

Collections

STAR | UGA | IN2P3 | LPSC

Citation

Hiroki Yokoyama. Measurement of jet spectra reconstructed with charged particles in Pb-Pb collisions at 5.02 TeV with the ALICE detector at the LHC. High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Université Grenoble Alpes, 2018. English. 〈NNT : 2018GREAY010〉. 〈tel-01835842〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

325

Téléchargements de fichiers

38