Synthèse, caractérisation et mise en forme de nouveaux matériaux thermoélectriques à base de ZnSb

Résumé : La chaleur dégagée par des dispositifs à différentes échelles (microprocesseurs, automobiles, habitations, usines) constitue une source quasi inexploitée d’énergie. La conversion de cette énergie thermique en énergie électrique est possible via l’emploi de générateurs thermoélectriques. Cependant actuellement leur usage est peu répandu du fait de leur faible rendement, de la toxicité et du coût des matériaux. L’objectif de cette thèse qui fait suite à la thèse théorique de Kinga Niedziolka (Université Montpellier, 2014) était l’obtention de nouveau matériaux thermoélectriques performants à base de ZnSb sur la base des résultats obtenus par modélisation. Conformément aux calculs réalisés et en accord avec le partenaire industriel (Hutchinson), les dopants choisis pour ZnSb ont été l’aluminium (1% en substitution du zinc), le tellure (1% en substitution de l’antimoine, le titane (1% en substitution du zinc) et l’yttrium (1% en substitution du zinc). L’objectif ici est de synthétiser et de caractériser les matériaux qui ont été calculés de type n (conduction électrique assurée par les électrons). Les matériaux ont été synthétisés par fusion, trempe et recuit et ont été obtenus sous forme de lingot polycristallin. Ils ont été caractérisés par diffraction des rayons X, microscopie électronique à balayage et microsonde de Castaing. Leur mise en forme pour les caractérisations thermoélectriques a ensuite été mise au point. C’est en utilisant la technique du Spark Plasma Sintering (SPS) que nous avons atteint des densités très intéressantes de l’ordre de 98% pour tous les matériaux contenant un dopant. Les caractérisations thermoélectriques ont été conduites en fonction de la température jusqu’à 600 K au moyen d’un appareillage de type ZEM-3.Les travaux de dopage se sont concentrés sur les matériaux dopés au tellure présentant les résultats les plus prometteurs. Cependant les caractérisations thermoélectriques des matériaux synthétisés n’ont pas permis de mettre en évidence le passage au type n souhaité. Cependant, une avancée a été réalisée en ce qui concerne ZnSb non dopé qui est naturellement un matériau de type p (conduction électrique assurée par les trous): grâce à la mise en œuvre de la mécanosynthèse nous avons obtenu un matériau présentant de meilleurs propriétés que ceux existants. Des analyses de ce matériau au microscope électronique en transmission ainsi que des analyses par la méthode XPS ont conduit à l’identification de certains précipités responsables de l’amélioration de ses propriétés thermoélectriques. De plus, le matériau ZnSb obtenu, présente une grande stabilité en température ce qui renforce d’autant plus son intérêt d’utilisation par rapport à d’autres matériaux dans la même gamme de température.
Type de document :
Thèse
Matériaux. Université Montpellier, 2016. Français. 〈NNT : 2016MONTT231〉
Domaine :
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01816008
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 14 juin 2018 - 16:25:07
Dernière modification le : vendredi 29 juin 2018 - 08:59:12
Document(s) archivé(s) le : samedi 15 septembre 2018 - 14:50:36

Fichier

2016_POTHIN_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01816008, version 1

Collections

Citation

Romain Pothin. Synthèse, caractérisation et mise en forme de nouveaux matériaux thermoélectriques à base de ZnSb. Matériaux. Université Montpellier, 2016. Français. 〈NNT : 2016MONTT231〉. 〈tel-01816008〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

254

Téléchargements de fichiers

136